G-Star 2014 - Lineage Eternal ressort de l'ombre et précise son gameplay

Après trois ans de totale discrétion, Lineage Eternal ressort de l'ombre à la veille du G-Star 2014 et dévoile un gameplay de hack and slash dans un univers massif, multijoueur et dynamique.

G-Star 2014 - Lineage Eternal ressort de l'ombre et précise son gameplay

On s'en souvient, Lineage Eternal: Twilight Resistance était présenté pour la première fois dans le cadre du G-Star 2011, avant de se faire oublier durant plusieurs années. À la veille du G-Star 2014 et ne attendant un bêta-test dans les prochaines semaines en Corée, NCsoft ressort le jeu et précise ses mécaniques.
On le sait, Lineage Eternal se veut un hack and slash massivement multijoueur. Le titre ne peut renier son statut de Diablo-like et conduit donc le joueur à choisir un archétype de personnage (le chevalier gardien ou l'invocatrice, par exemple, et on a découvert un assassin dans le cadre de la présentation du développeur) avant de s'aventurer dans les tréfonds obscurs de donjons abritant des cohortes monstres à estourbir à la chaîne entre deux bosses d'envergure.

Boss

Pour se démarquer des classiques du genre, Lineage Eternal mise notamment sur un environnement dynamique : certaines structures sont destructibles, d'autres peuvent être exploitées contre les monstres ou pour franchir un obstacle (ramasser une corde pour franchir un ravin ou escalader un rempart, par exemple). Une composante importante car NCsoft entend opposer le joueur à de très nombreux monstres (le nombre de personnages à l'écran est l'un des atouts du moteur de jeu) et utiliser le terrain devrait permettre régulièrement de se sortir de mauvais pas.
Le jeu mise tout autant sur son gameplay. En plus des compétences que les personnages peuvent débloquer et activer d'un clic, certaines actions nécessitent un mouvement spécifique de la souris, les drag skills (un slash de souris pour un slash d'épée par exemple, ou le dessin d'une rune à l'écran pour lancer un sort). On se souvient que cette mécanique était le coeur du gameplay de la première mouture de Lineage Eternal, elle passe manifestement aujourd'hui au second plan (seules certaines aptitudes sont concernées) mais elle reste néanmoins présente dans le jeu.

Marché

Mais la principale originalité de Lineage Eternal tient à sa dimension massive et multijoueur. Entre deux donjons (générés aléatoirement pour renouveler l'expérience de jeu à chaque partie - voir la vidéo ci-dessus), les joueurs se retrouvent dans un « hub social » où échanger et commercer, qu'on nous dit inspiré des régions emblématiques de l'univers des Lineage.
Le jeu intègre surtout des mécanismes « d'événements publics » et de « portes dynamiques », des animations scénarisées et des raids réunissant de nombreux joueurs. Plus concrètement, des groupes d'une vingtaine de joueurs seront régulièrement amenés à coopérer pour remplir une mission d'envergure, affronter un boss ou l'empêcher de s'échapper des abysses ou pour vivre un événement faisant évoluer la trame du jeu (sur le modèle d'un Marvel Heroes, manifestement). C'est, selon NCsoft, le coeur du gameplay de Lineage Eternal. Et le développeur évoque par ailleurs également des mécaniques PvP permettant aux joueurs de s'affronter en équipes ou chacun pour soi.

On sera sans doute curieux de tester sur pièce. Lineage Eternal est présenté comme un projet global, ayant vocation à être distribué partout dans le monde -- mais manifestement pas en même temps. Les premières phases de bêta sont attendues début 2015 en Corée, en vue d'une sortie commerciale au Pays du matin calme puis au Japon. Le reste du monde devrait suivre.

Réactions (19)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Lineage Eternal ?

50 aiment, 15 pas.
Note moyenne : (67 évaluations | 0 critique)
6,6 / 10 - Très prometteur