Disney Interactive renoue avec les bénéfices après six ans de pertes

Le groupe Disney est un colosse en pleine santé (48,8 milliards de dollars de chiffres d'affaires), sa division "jeu", Disney Interactive, accusait des pertes depuis sa création. Le studio enregistre son premier résultat annuel positif.

Disney Interactive renoue avec les bénéfices après six ans de pertes

On le sait bien, le groupe Disney est un colosse de l'industrie du divertissement et la publication de ses comptes le démontre une fois encore : pour l'exercice annuel clos fin septembre dernier, le groupe enregistre un chiffre d'affaires de 48,8 milliards de dollars (en progression de 8%), pour un résultat net de 7,5 milliards de dollars, en hausse de 22% -- que ce soit grâce à ses parcs d'attraction, ses productions télévisuelles ou ses films de cinéma (plus spécifiquement Gardiens de la Galaxie et Maléfique, les retombées de la Reine des neiges, en plus de Captain America 2 et Iron Man 3).

Disney Infinity 2.0 : Marvel Avengers

Mais ici, on s'intéressera plus spécifiquement à la division Disney Interactive, en charge du développement des jeux du groupe. Et pour la première fois en six ans (depuis que la division est autonome), Interactive réalise un exercice annuel positif.
Si Disney Interactive accusait entre 200 et 300 millions de pertes annuelles depuis 2008, et encore de 86 millions de dollars de pertes l'année dernière, le studio enregistre pour la première fois fin septembre un résultat opérationnel positif de 18 millions de dollars, pour 362 millions de chiffre d'affaires.
Selon le groupe, le chiffre s'explique par la popularité de ses jeux mobiles (notamment le jeu Tsum Tsum), mais surtout grâce au jouet vidéo Disney Infinity. Depuis août 2013 et le lancement de la version 1.0 du jeu, les joueurs peuvent créer leurs propres univers et y faire évoluer les personnages emblématiques des licences Disney. Et le 23 septembre dernier (juste avant la clôture des comptes, donc), la version 2.0 y intégrait aussi les principaux héros Marvel. Les joueurs (jeunes, et leurs parents) répondent manifestement présents. Sans doute, suffisamment pour assurer des résultats d'exploitation suivant la même tendance au cours de l'exercice à venir.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Disney ?

10 aiment, 7 pas.
Note moyenne : (17 évaluations)
5,4 / 10 - Moyen