SMITE World Championship : le cap du million de dollars de dotations est franchi

Si Smite reste un outsider dans l'arène des MOBA, le jeu du studio Hi-Rez poursuit sa croissance. Le cap du million de dollars récoltés auprès des joueurs en vue d'alimenter la cagnotte de son championnat vient d'être franchi.

SMITE World Championship : le cap du million de dollars de dotations est franchi

Si League of Legends et Dota 2 dominent évidemment largement l'arène des MOBA, Smite se tient néanmoins en embuscade et compte aussi quelques adeptes, notamment séduits par ses graphismes en 3D. Et comme les deux ténors du secteur, Smite aussi fait l'objet de compétitions devant départager les meilleurs joueurs au monde -- les finales du championnat du monde de Smite se tiendront le 9 janvier prochain, après plusieurs phases qualificatives à travers le monde (et notamment en Europe le mois prochain, on l'évoquait).

Mais on sait tout autant que l'envergure, l'aura et la notoriété d'un tournoi dépendent notamment de son niveau de dotations. En juillet dernier, le studio Hi-Rez mettait donc 600 000 dollars au pot et lançait l'Odyssey, un programme communautaire visant à mettre en vente du contenu auprès des joueurs afin de faire augmenter la cagnotte. Et sept semaines plus tard, cette même cagnotte que les gagnants du SMITE World Championship se partageront vient de passer le cap du million de dollars -- et elle devrait continuer à progresser jusqu'en janvier prochain.
On est certes encore loin des dotations records de Dota 2 (près de 11 millions de dollars pour le seul tournoi The International par exemple), mais la progression régulière de celle du tournoi Smite illustre sans doute aussi l'activité du MOBA et de sa communauté comptant quelque cinq millions de joueurs, selon Hi-Rez. De quoi contribuer à placer Smite au sein du petit panthéon des MOBA qui comptent.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Smite ?

54 aiment, 13 pas.
Note moyenne : (67 évaluations | 6 critiques)
7,3 / 10 - Bien

101 joliens y jouent, 147 y ont joué.