Le jeu, troisième pilier de Lionsgate avec le cinéma et la télévision

Les frontières entre cinéma, télévision et jeu vidéo sont de plus en plus poreuses -- en tout cas au sein du groupe Lionsgate (qu'on connait pour ses films et séries) et qui voit dans le jeu le troisième grand pilier de ses activités.

Le jeu, troisième pilier de Lionsgate avec le cinéma et la télévision

On connait principalement LionsGate pour ses activités de producteur : le groupe canadien est omniprésent au cinéma (on lui doit moult films à destination des jeunes adultes que ce soit The Hunger Games ou la Stratégie Ender), tout comme à la télévision où le studio produit de nombreuses séries -- dont certaines saluées par la critique comme Mad Men, Weeds ou Nurse Jackie.
Signe des temps, Lionsgate ne se cantonne plus aux seuls écrans de cinéma et de télévision et investit aussi le marché du jeu vidéo notamment sur plateformes mobiles. C'est ce que revendique Peter Levin, en charge de la branche interactive du groupe, dans le cadre de la GamesBeat 2014 de San Francisco.

Évidemment, la porosité des frontières entre les écrans n'est plus à démontrer et nombre de diffuseurs misent aujourd'hui sur les contenus digitaux. Lionsgate revendique néanmoins des ambitions un peu plus affirmées : selon Peter Levin, dans la stratégie de Lionsgate, le jeu n'a pas une vocation strictement marketing (comme c'est souvent le cas pour promouvoir une production censément plus noble), les jeux portés par le groupe sont conçus pour eux-mêmes, pour contribuer à la notoriété d'une licence auprès d'un public plus large, sans forcément chercher à transformer le joueur en spectateur. Pour Peter Levin, le jeu doit être « le troisième pilier du trépied » qu'est Lionsgate et « sur le long terme, des jeux devraient être intégrés aux feuilles de route de chacune des licences » du groupe (et Lionsgate revendique un catalogue de 15 000 titres).
On attendra évidemment de juger sur pièce, mais Lionsgate promet « une demi-douzaine de jeux d'ici l'année prochaine » (essentiellement sur plateformes mobiles). Et pour atteindre l'objectif, on sait que Lionsgate coopère déjà avec Kabam ou investissait par exemple récemment dans le studio finlandais Next Games, spécialisé dans le développement de jeux mobiles. Cinéma, télévision et jeu vidéo, même combat.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de LionsGate ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation)
5,3 / 10 - Moyen