gamescom 2014 - Des jeux indé ou multijoueurs et des fonctionnalités sociales

Microsoft ouvrait cet après-midi le bal des conférences pré-gamescom. Le constructeur aligne les blockbusters, multiplie les jeux multijoueurs, s'ouvre au jeu indépendant et tente de rattraper son retard en matière de fonctionnalités sociales.

gamescom 2014 - Des jeux indé ou multijoueurs et des fonctionnalités sociales

Cet après-midi, Microsoft ouvrait le bal des conférences « pré-gamescom » et déballait le catalogue de ces nouveautés à venir, notamment sur Xbox One. On se souvient que l'année dernière, le constructeur s'était fait abondamment railler lors de l'annonce de sa console, oubliant un peu trop au goût des joueurs d'évoquer les jeux de sa console. Microsoft rectifie le tir cette année et promet « des jeux, des jeux et encore des jeux »... de toutes sortes, en avant-première et accompagnés de nouveaux bundles (on sait que la Xbox One se vend bien moins vite que la PlayStation 4 de Sony).

Markov
fable-legends-xbox-one-1377010255-001.jpg

Comme de coutume, le constructeur aligne les blockbusters, à commencer par Rise of the Tomb Raider (présentée comme une exclusivité Xbox One et dont on murmure qu'il serait une commande spéciale de Microsoft à Crystal Dynamics), mais aussi Call of Duty - Advanced Warfare, FIFA 15, Assassin's Creed Unity, en plus de Forza Horizon 2 et Forza Motorsport 5 ou encore les différentes déclinaisons de la licence Halo (nous y reviendrons).
Le constructeur y ajoute aussi quelques originalités -- on pense notamment à Quantum Break qui invite le joueur à manipuler le temps et dont on découvre le gameplay en vidéo, au très onirique Ori and the Blind Forest ou encore l'intriguant ScreamRide, présenté comme un « jeu sandbox créatif » faisant du joueur un architecte de grands-huit un peu retors, ayant un but unique : faire hurler de terreur les utilisateurs de ses manèges, quitte à rogner un brin sur les conditions de sécurité. On retient tout autant les titres multijoueurs attendus l'année prochaine et évoqués par le constructeur : que ce soit dans Evolve ou Fable Legends, quatre joueurs sont invités à coopérer pour lutter contre un cinquième protagoniste contrôlé par un joueur supplémentaire volontiers machiavélique (un colosse monstrueux dans Evolve ou un méchant de conte de fées dans Fable Legends).
Et à l'heure où le jeu indépendant devient l'un des vrais enjeux de la guerre des consoles (longtemps dominé largement par Sony), Microsoft dévoilait son programme ID@Xbox, permettant aux acteurs (plus ou moins) indépendants de distribuer leur titre sur la console de Microsoft. C'est dans ce cadre que le MOBA Smite ou le jeu créatif Space Engineers débarquent « en avant-première » sur Xbox One.

Idem en termes de nouvelles fonctionnalités. Très tôt, Sony s'est positionné sur les dispositifs sociaux de sa PlayStation 4. Microsoft revendique à son tour quelques nouveautés sociales sur Xbox One : le Xbox One dashboard doit permettre de retrouver plus facilement ses amis et les jeux auxquels ils jouent, ou encore de comparer ses performances avec leur propre Gamerscore. Et tout comme Sony récemment, Microsoft intègre une fonctionnalité permettant de précommander et prétélécharger ses jeux en prévision de leur sortie commerciale pour commencer effectivement à jouer dès l'ouverture des serveurs de jeu.
Si Microsoft a manifestement raté le lancement de sa console (au moins en termes de volume de ventes comparativement à la console de Sony), le groupe américain entend progressivement rattraper son retard que ce soit en termes de jeux et de fonctionnalités. On attend sans doute maintenant la réponse de Sony.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Microsoft Game Studios ?

21 aiment, 36 pas.
Note moyenne : (59 évaluations)
5,0 / 10 - Moyen