Royal Quest se (re)lance en bêta ouverte

Annoncé pour la première fois en 2010 avant d'être abandonné, Royal Quest est finalement relancé aujourd'hui en bêta ouverte européenne, dévoilant un gameplay « PvPvE » propices aux guerres de guildes.

Royal Quest se (re)lance en bêta ouverte

Il y a fort longtemps dans le cadre de l'Igromir 2010 (l'un des principaux salons dédiés jeux vidéo en Russie), le studio Katauri annonçait le développement de son premier MMO, Royal Quest -- après avoir signé la série des Space Rangers ou des King's Bounty, notamment. Le jeu sombrait ensuite peu à peu dans l'oubli et, croyait-on, le développement en était annulé.
Royal Quest revient aujourd'hui néanmoins sur le devant de la scène, s'annonçant (à nouveau) en bêta ouverte, disponible en libre téléchargement sur Steam.

Si le jeu affichait déjà des graphismes un brin datés en 2010, le poids des ans se fait d'autant plus sentir aujourd'hui. Royal Quest entend néanmoins séduire les joueurs grâce à un gameplay plutôt stratégique (chaque monstre a par exemple une faiblesse spécifique que les joueurs devront identifier et exploiter pour en venir à bout) et un contenu qui se veut particulièrement riche (le développeur revendique un millier de quêtes à remplir et une centaine de zones différentes composant le monde d'Aura, où l'on trouvera pléthore de donjons à explorer). Royal Quest entend surtout plonger les joueurs au coeur de contrées « PvPvE », où les guildes de joueurs pourront se déclarer la guerre pour le contrôle de forteresses et territoires, mais où il faudra aussi compter avec une faune hostile pouvant pimenter les conflits de joueurs.
Les curieux pourront quoiqu'il en soit se forger une opinion concrète dès maintenant en téléchargeant gratuitement Royal Quest ici sur Steam après avoir créé un compte sur le site officiel européen.

Réactions (21)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Royal Quest ?

4 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (5 évaluations | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen