Des résultats supérieurs aux attentes, croissance des jeux mobiles et free-to-play

La nuit dernière, Electronic Arts publiait ses résultats trimestriels, en forte hausse (chiffre d'affaires et bénéfices en croissance respectivement de 28% et 51%), portés par les grosses licences du groupe, mais aussi ses jeux mobiles.

Des résultats supérieurs aux attentes, croissance des jeux mobiles et free-to-play

La nuit dernière, Electronic Arts publiait ses comptes trimestriels (le premier trimestre de son exercice fiscal 2015, clos le 30 juin dernier) et l'éditeur américain affiche des résultats meilleurs que prévus, portés notamment par les titres destinés à la nouvelle génération de consoles.
Electronic Arts annonce ainsi un chiffre d'affaires établi à 1,21 milliards de dollars (895 millions d'euros) en hausse de 28% par rapport aux 949 millions enregistrés au même trimestre lors de l'exercice précédent et revendique un résultat brut en croissance de 51%, atteignant 335 millions de dollars (248 millions d'euros).

Une croissance que le CEO Andrew Wilson explique notamment par l'engouement suscité par les licences phares du groupe (et de revendiquer « 13,6 milliards de sessions de jeux en ligne sur les jeux EA, pour un total de 2,4 milliards d'heures de jeu cumulées », toutes plateformes confondues) : la licence FIFA aurait notamment profité de l'effet Coupe du monde (53 millions de matchs joués en mode « Coupe du monde »), alors que Battlefield 4 et TitanFall ont l'un et l'autre profités de nouveaux packs de contenu.
On retiendra peut-être ici les performances revendiquées par la division mobile du groupe (140 millions de joueurs actifs sur la période, pour un chiffre d'affaire de 123 millions de dollars en progression de 18%) et des titres « free-to-play » d'EA ayant généré 211 millions de dollars (en progression de 19%) et dont Star Wars The Old Republic représente « une part significative » -- contre « seulement » 80 millions générés par les abonnements du groupe, mais le segment est néanmoins en progression de 31% par rapport à l'exercice précédent.
Et si le groupe américain se satisfait des résultats, Electronic Arts se montre néanmoins prudent pour l'avenir et affiche des ambitions mesurées pour l'exercice annuel (fort d'un bénéfice par action de 1,85 dollars, là où les analystes espéraient un objectif à 1,89 dollars).


  • En chargement...

Que pensez-vous de Electronic Arts ?

13 aiment, 144 pas.
Note moyenne : (157 évaluations)
1,5 / 10 - Très mauvais