Red 5 entend « surprendre les joueurs » lors du lancement de Firefall

Après de nombreuses années de développement parfois chaotique, Firefall devrait être officiellement lancé fin juillet. Et pour l'occasion, le développeur promet un vaste continent dédié aux affrontements PvP.

Red 5 entend « surprendre les joueurs » lors du lancement de Firefall
335514_10150382698796100_105288046099_8222514_1985301424_o.jpg

On le sait, Firefall affichait certaines ambitions : s'appuyer sur le gameplay d'un shooter online, mais transposé dans l'univers persistant d'un MMO. Force néanmoins est de constater que le développement du jeu a été un brin chaotique : le projet était initié en 2005, officiellement annoncé en 2010 et plusieurs fois menacé puis sauvé et relancé (refinancé), pour finalement faire l'objet d'un bêta-test lancé l'année dernière pour associer les joueurs étroitement à la conception du shooter MMO. Le jeu compte nombre adeptes, mais aussi quelques détracteurs et pour repartir sur des bases saines (après le départ fracassant de Mark Kern de la tête du studio Red 5), Firefall se faisait particulièrement discret depuis le début de l'année.
Aujourd'hui, après avoir fait le choix du « silence radio tant qu'il n'y aurait rien de concret à montrer », le jeu prépare finalement sa sortie (le 29 juillet prochain d'après le nouveau CEO James Macauley dans les colonnes de Polygon) et pour l'occasion, le studio Red 5 entend « surprendre les joueurs » grâce au contenu du jeu.

On attend évidemment de juger sur pièce, mais le développeur promet notamment un vaste continent dévolu au PvP, non encore montré en bêta. Selon le CEO, les joueurs pourront y accéder à loisir mais « la zone s'adresse plus volontiers à des joueurs expérimentés en quête d'affrontements ». Ce continent entend proposer « une expérience compétitive invitant les joueurs à capturer des bases, à prendre le contrôle de territoires ou à collecter des ressources ».

« Nous ne voulions pas faire d'annonce à la légère sur le lancement ou sur ce que nous étions en train de modifier jusqu'à ce nous soyons en mesure de le montrer. Et maintenant, nous y sommes. [...]
Il y aura des escadrons qui se disputeront des ressources dans une zone PvP dangereuses, dans laquelle vous devrez aussi composer avec des monstres à combattre. Ces ennemis peuvent surgir et détruire vos infrastructures de collecte de ressources, détruire les ressources collectées ou celles que vous essayez de récolter. »
011.jpg

On le sait, le principal atout (et l'inconvénient) d'un gameplay PvP tient à l'incertitude dans laquelle le joueur est placé (il contrôle moins ses phases de jeu face à un autre joueur que face à un monstre contrôlé par une IA souvent prévisible). C'est ce qui fait le sel du PvP, mais c'est aussi ce qui rebute certains joueurs.
Dans le cadre de Firefall, le studio Red 5 entend concilier ces deux visions du PvP. La zone intègre donc des objectifs simples mais nombreux, permettant aux joueurs de planifier des stratégies communes et de s'organiser. Le moyen de « privilégier les joueurs intelligents » selon le développeur, mais aussi sans doute d'éviter un PvP (trop) désordonné ou (trop) gratuit qui peut parfois rebuter.
Au-delà des promesses, on sera donc sans doute curieux de découvrir les nouveautés sur pièce, manifestement dès fin juillet en version commerciale.

Réactions (40)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Firefall ?

17 aiment, 5 pas.
Note moyenne : (23 évaluations | 2 critiques)
5,3 / 10 - Moyen

44 joliens y jouent, 85 y ont joué.