Fermeture d'Age of Empires Online

Annoncée de longue date, la chute d'Age of Empires Online est désormais actée. Si l'âge d'or de la célèbre licence de stratégie est un lointain souvenir, sa déclinaison free-to-play n'aura pas non plus trouvé son public.
Fermeture d'Age of Empires Online

Construction bancale dès ses débuts en 2011, Age of Empires Online proposait seulement deux civilisations jouables pour mieux diriger les joueurs vers la boutique du jeu. Le modèle économique (non) free-to-play sera remanié l'année suivante pour devenir un peu plus free-to-play, avec du contenu accessible en jouant par le biais des Empires Points.

Autre point qui n'aura pas aidé Age of Empires Online, le développement du jeu est passé successivement entre les mains de Robot Entertainment et de Gaz Powered. Pour la petite histoire, Ensemble Studios à l'origine des premiers opus d'Age of Empires avait été fermé par Microsoft en 2008, les fans attendant depuis un renouveau de la série. Dans le dernier billet annonçant la fermeture des serveurs d'Age of Empires Online le premier juillet, des statistiques viennent donner un aperçu des habitudes des joueurs. Plus de 500 millions de quêtes solo ont été achevées, pour seulement 12 millions de quêtes en multijoueur et 2 millions de matchs en arène. Coté pécuniaire, 2 milliards d'Empires Points auront été obtenus en jeu.

Au final, la rentabilité d'Age of Empires Online n'étant pas assurée, le développement sera arrêté début 2013, scellant le sort du jeu. Le free-to-play est un modèle économique ayant le vent en poupe dans l'industrie vidéo ludique, Age of Empires Online aura apporté sa contribution par sa mauvaise utilisation.

Réactions (16)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Age of Empires Online ?

27 aiment, 17 pas.
Note moyenne : (52 évaluations | 7 critiques)
4,4 / 10 - Médiocre

63 joliens y jouent, 167 y ont joué.