Cardboard, le casque de réalité virtuelle en carton de Google

Les casques 3D suscitent manifestement un engouement croissant. Google propose le sien, le bien nommé Google Cardboard à fabriquer soi-même.

Cardboard, le casque de réalité virtuelle en carton de Google
Google Cardboard

La réalité virtuelle suscite manifestement un réel engouement chez les utilisateurs, fait apparemment de plus en plus d'émules chez les développeurs et les casques 3D tendent à s'imposer comme l'un des avenirs de l'industrie des nouvelles technologies. Dans la foulée de l'Oculus Rift du studio Oculs VR ou du Project Morpheus de Sony, Google entre donc logiquement dans la danse et dévoile sa propre vision du casque 3D à l'occasion de l'édition 2014 de sa I/O developer conference. Et force est de constater qu'elle se veut infiniment plus accessible que celles de la concurrence.
Si MacGyver pouvait (presque) fabriquer un hélicoptère avec un élastique et un couvercle de lessiveuse, Google considère qu'il suffit (presque) d'une boîte de pizza, deux lentilles et un smartphone pour confectionner son casque 3D -- le bien nommé Google Cardboard, dont le géant du net diffuse les plans sur un site dédié.

Très prosaïquement, Google part du principe qu'un casque 3D est d'abord composé de deux petits écrans, le reste étant essentiellement de l'habillage. Or, avec l'application adéquate, un smartphone et deux lentilles du commerce peuvent suffire à afficher l'équivalent de ces deux écrans. Reste à les « emballer » pour les maintenir devant les yeux de l'utilisateur : un montage en carton, un peu de colle et de velcro plus tard, la « paire de lunette 3D » est confectionnée.
Google diffuse déjà l'application idoine (à télécharger sur Google Play) et propose quelques services à utiliser en 3D -- comme Google Earth et Street View ou encore certains contenus diffusés sur YouTube en plus de diverses démo. Et le SDK de l'application est à libre disposition des développeurs qui voudraient concevoir et partager du contenu à visionner en 3D.

Si l'approche de Google parait un brin saugrenu et, de prime abord, peut sans doute prêter à sourire, elle entend illustrer un double constat. D'abord que la « réalité virtuelle a fait des progrès colossaux ces dernières années » (et de le démontrer en invitant tout geek un peu habile de ses mains de réaliser son propre casque), mais ensuite que cette même réalité virtuelle nécessite des appareils jusqu'ici complexes et chers à acquérir. Selon Google, les smartphones peuvent contribuer à largement démocratiser cette évolution technologique, qui elle-même pourra encourager les développeurs à s'intéresser au sujet et concevoir les « prochaines générations d'expériences digitales, accessible à tous ». On le comprend, plus il y aura de casque 3D utilisé, plus on trouvera de contenus dédiés (notamment des jeux mais pas seulement) et plus les casques 3D se démocratiseront. Google oeuvre pour l'évolution des comportements et le développement de projets.
Quoiqu'il en soit, l'été et les vacances sont propices à travaux manuels et créatifs -- l'occasion idéale, sans doute, d'occuper les petits vacanciers grâce un atelier « casque 3D » en lieu et place des très dépassés ateliers poterie ou pâte à modeler.

Réactions (33)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Google, Inc. ?

6 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (7 évaluations)
5,5 / 10 - Assez bien