Trion lance Glyph, sans DRM mais avec attention

Le studio Trion Worlds lance sa propre plateforme de distribution de jeux, Glyph. Elle propose une offre modeste, mais ambitionne de proposer des jeux de qualité, sans DRM et en choyant ses développeurs.

Trion lance Glyph, sans DRM mais avec attention

Dans la foulée de la GDC, en mars dernier, le studio Trion Worlds dévoilait son projet Glyph : une plateforme en ligne de distribution de jeux permettant au studio de proposer ses propres titres en téléchargement (notamment ses MMORPG, Rift et prochainement ArcheAge, mais aussi son shooter Defiance et l'alpha de Trove, ce projet d'univers créatif réalisé en Voxel), mais ouverte aussi aux jeux de développeurs tiers en quête d'infrastructures de distribution et de solutions de commercialisation de jeux. Et quelques mois après l'annonce, la plateforme Glyph ouvre officiellement ses portes.

Si elle est (évidemment) loin de rivaliser avec les ténors du secteur, que ce soit Steam ou même Origin, le CEO Scott Hartsman revendique ce choix de n'ouvrir sa plateforme « qu'à un nombre limité de partenaires », afin de « leur prêter une attention toute particulière ». De quoi, selon le CEO, s'assurer que les joueurs ne souffrent pas de mauvaises expériences de jeu et que les productions des développeurs ne soient pas noyées dans la masse. On imagine que Scott Hartsman se serait volontiers satisfait d'une offre un peu plus abondante (le studio est toujours en discussion avec divers partenaires), mais Glyph laisse ainsi la part belle à quelques productions indépendantes (comme The Banner Saga, le jeu narratif du studio Stoic) et revendique une politique ouverte. Les jeux solos proposés à la vente sur Glyph sont par exemple distribués sans DRM -- on peut donc y jouer offline, à l'ancienne.

Réactions (35)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Trion Worlds ?

22 aiment, 17 pas.
Note moyenne : (40 évaluations)
4,1 / 10 - Médiocre