Le MMO sur Xbox One reste réservé aux abonnés Xbox Live Gold

Dans la foulée de son effort tarifaire (le 9 juin, la Xbox One sera disponible sans Kinect à 399 euros), Microsoft repense le Xbox Live. Mais l'abonnement de la console s'impose toujours pour jouer à un MMO ou à un titre free-to-play.

Le MMO sur Xbox One reste réservé aux abonnés Xbox Live Gold

Le MMO sur consoles est à l'évidence l'un des gros enjeux de l'industrie du jeu en ligne, mais les constructeurs de consoles affichent des politiques sensiblement différentes en la matière. Sony se dit prompt accueillir largement MMO sur sa PlayStation 4, quand Microsoft se montre manifestement un brin plus timoré -- le consolier américain mène encore des « expérimentations ».
Et là où Sony mise sur les titres free-to-play, quitte à les proposer à l'ensemble de ses joueurs même ceux non abonnés au PlayStation Plus (au choix de l'éditeur), Microsoft reste campé sur ses positions : jouer en ligne sur Xbox One suppose de s'acquitter de l'abonnement Xbox Live Gold, en sus de l'éventuel abonnement d'un MMO (comme pour Elder Scrolls Online) ou de la boutique d'un titre free-to-play. C'est ce que Phil Spencer confirme à Joystiq.

Dans la guerre des consoles, la PlayStation 4 (sept millions de machines vendues) semble plus prompte à séduire les joueurs que la Xbox One (cinq millions distribuées). Pour renverser la tendance, en fin de semaine dernière, Microsoft annonçait donc la mise en vente d'un nouveau pack Xbox One à partir du 9 juin prochain, sans Kinect et au prix de 399 euros, comme la PlayStation 4 (le pack incluant Kinect reste vendu à 499 euros).
Dans la foulée, Microsoft annonçait une « restructuration » de l'abonnement Xbox Live Gold, permettant notamment à l'ensemble des joueurs (abonnés ou non) d'accéder aux « applications de loisirs » comme Netflix et HBO Go. Mais quid de l'accès aux jeux en ligne ? L'abonnement reste donc nécessaire.

Phil Spencer : « Pour l'instant, nous n'avons pas modifié notre approche concernant les MMO et les jeux free-to-play. Plusieurs jeux imposent des contraintes techniques, des contraintes d'exploitations, des contraintes liées aux partenaires tiers dans chacun de ses scénarios, ce qui fait que la décision de maintenir un jeu derrière le mur financier du Xbox Live ne relève pas totalement du choix de Microsoft. »

En conséquence et très concrètement, quand bien même les constructeurs de consoles considèrent traditionnellement leurs abonnements comme la fourniture d'un service global et non lié à un jeu spécifique, on notera que les joueurs qui voudraient s'essayer à Elder Scrolls Online sur Xbox One devront s'acquitter de l'abonnement du MMO et de celui de la console. Tout comme l'abonnement au Xbox Live reste nécessaire pour jouer à World of Tanks, Warface ou encore Happy Wars sur Xbox One (ils sont distribués en free-to-play sur PC ou PS4). On n'est pas tout à fait sûr que la mesure aide le constructeur à emporter la guerre des consoles sur le front du jeu en ligne.

Réactions (41)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Microsoft Game Studios ?

21 aiment, 36 pas.
Note moyenne : (59 évaluations)
5,0 / 10 - Moyen