La Reine des Neiges réchauffe les comptes de Disney

Le groupe Disney publie ses résultats trimestriel et revendique une croissance de 10% (porté par le succès populaire de la Reine des Neiges au cinéma) alors que sa branche Disney Interactive renoue avec les bénéfices (grâce à Disney Infinity).

La Reine des Neiges réchauffe les comptes de Disney

Le groupe Disney est évidemment un colosse de l'industrie du divertissement et la publication de ses comptes trimestriels (la nuit dernière) le rappelle plus que jamais : au cours du premier trimestre 2014, Disney a enregistré un chiffre d'affaires de 11,6 milliards de dollars, en progression de 10% au regard de 10,5 milliards réalisé à la même période l'année dernière, pour un résultat net de 1,9 milliards de dollars, en hausse de 27% par rapport 1,5 milliards empoché au cours du même exercice en 2013.
Et ce résultat global s'explique notamment par le succès dans les salles de la Reine des Neiges, la dernière production animée des studios Disney sortie dans les salles en décembre dernier et s'imposant aujourd'hui comme le plus grand succès populaire de Disney depuis le RoI Lion en 1994.

Et le groupe ne démérite pas non plus sur le front ludique. La branche Disney Interactive en charge des jeux vidéo estampillés des licences du groupe affiche un chiffre d'affaires en croissance de 38%, passant de 194 millions de dollars au premier trimestre 2013 à 268 millions cette année. Ce qui lui permet de renouer avec les bénéfices : en lieu et place des 54 millions de pertes accusées l'année dernière, Disney Interactive revendique 14 millions de bénéfice début 2014.
Le groupe identifie deux causes principales à cette croissance : le succès des jeux mobiles inspirés de ses licences au Japon et surtout le succès commercial de Disney Infinity sur consoles. Le « jouet vidéo » (via ses figurines) mâtiné de « MMO light créatif » (le coffre à jouets de Disney Infinity permettant de créer et partager ses univers) semble trouver son public et la monétisation du contenu additionnel (pourtant jugé très cher) apparait manifestement efficace.

Réactions (12)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Disney ?

10 aiment, 7 pas.
Note moyenne : (17 évaluations)
5,4 / 10 - Moyen