Namco mise sur le free-to-play et annonce le jeu de baston Rise of Incarnates

On sait Namco Bandai intéressé par le jeu free-to-play. Le groupe annonce donc Rise of Incarnates, un jeu de baston online, multijoueur et free-to-play attendu en fin d'année. Les inscriptions à l'alpha sont ouvertes.

Namco mise sur le free-to-play et annonce le jeu de baston Rise of Incarnates

Depuis déjà quelques mois, Namco Bandai fait montre d'un certain intérêt pour le free-to-play et annonçait vouloir décliner certaines de ses licences sous forme de jeux en ligne et/ou multijoueurs (comme Tekken Revolution ou Soulcalibur: Lost Swords, lancé aujourd'hui sur PSN outre-Atlantique). Un traitement dont profitent aussi les licences originales du groupe qui dévoile aujourd'hui Rise of Incarnates, un jeu de baston online et multijoueur attendu en fin d'année sur PC, en free-to-play.

Rise of Incarnates plonge le joueur dans un futur proche, alors que la Terre a été bombardée de météorites, alors que certains humains évoluent pour devenir des « Incarnés » dotés de pouvoirs spéciaux. À la fois craints et vénérés, considérés tantôt comme des sauveurs ou une menace pour la planète, ces héros s'affrontent dans des versions ravagées des principales capitales humaines (de Washington à Paris en passant par Londres).
Si la trame du jeu est relativement anecdotique (mais se dévoile dans un comics disponible en ligne), Rise of Incarnates base son gameplay sur des affrontements « 2 contre 2 », qu'on nous promet aussi dynamiques que stratégiques. Chaque héros dispose de ses propres capacités et pouvoirs et il faudra les mettre au service de son équipe pour espérer l'emporter.

Rise of Incarnates est attendu en fin d'année en version commerciale free-to-play (sur PC) et d'ici là, les inscriptions à l'apha-test (aucune date précise n'est encore annoncée) sont ouvertes sur le site officiel. Avis aux curieux.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Rise of Incarnates ?

0 aime, 1 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
4,7 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.