Le catalogue de Tencent prochainement (partiellement) disponible en Occident ?

Tencent se veut très présent cette année à la GDC 2014 de San Francisco (comme exposant et sponsor de l'événement). Notamment pour y présenter sa production, entre Moonlight Blade et Iron Knight.

Le catalogue de Tencent prochainement (partiellement) disponible en Occident ?

On l'appréhende de plus en plus, Tencent est évidemment un acteur incontournable de la scène chinoise du jeu vidéo -- et le poids du marché chinois est tel que Tencent serait aujourd'hui le premier éditeur mondial de jeux, devant Microsoft, Sony, Activision Blizzard et Electronic Arts.
Une envergure croissante qui permet au géant chinois de partir aussi à la conquête de l'Occident : depuis déjà quelques années, le groupe chinois investit dans le capital d'acteurs de poids du jeu en ligne occidental (de Riot Games à Activision, en passant par le groupe de presse ZAM), et entend manifestement aussi exporter ses propres productions en Europe et sur le continent nord-américain. Raison pour laquelle Tencent est présent cette année à la GDC 2014 (comme exposant mais aussi comme sponsor de l'événement), qui ouvre ses portes à San Francisco aujourd'hui, afin d'y présenter sa production.
Et deux de ses titres pourraient plus particulièrement se dévoiler cette semaine outre-Atlantique : Moonlight Blade et Iron Knight (l'un et l'autre développés par la même équipe chez Tencent).

Moonlight Blade

20140315070201a0dqfznltnzuew3a.jpg

On se souvient de Moonlight Blade, dévoilé pour la première fois dans le cadre TGC 2012. Le jeu se veut un MMORPG d'arts martiaux, reposant sur les bases du wuxia (avec ses huit écoles de combats traditionnels), mais plongeant le joueur dans un gigantesque monde ouvert, évolutif et dynamique (qu'on nous promet infiniment plus vaste que le monde de Skyrim, par exemple, soumis aux variations climatiques et affichant une diversité d'écosystèmes à l'avenant).

Iron Knight

20131205013905a0dndj8bbgwy5dx9.jpg

Le second, Iron Knight mise moins sur son univers (plutôt clos et de petite taille) que sur son gameplay. Toujours au c½ur de la Chine médiévale, Iron Knight met en scène des affrontements PvP, entre escarmouches (opposant jusqu'à 70 joueurs) et conquêtes de forteresses d'envergure (à grand renfort d'armes de siège). Pour garantir une certaine stratégie dans les combats, un mode Commander doit permettre d'assurer la cohésion des troupes de part et d'autres. Pour les férus d'histoire et de jeux de rôle, un mode Scénario PvP entend rejouer les grandes batailles d'alors en fixant des objectifs antagonistes aux joueurs en présence.

Que ce soit Moonlight Blade ou Iron Knight, les deux jeux suscitent au moins un peu de curiosité (ne serait que pour la technologie qui les anime) et on murmure que l'un et l'autre pourraient servir de fer de lance à la politique d'exportation de Tencent en Occident. La GDC, cette semaine, devrait apporter quelques précisions.

Réactions (12)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Tencent ?

6 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (12 évaluations)
5,3 / 10 - Moyen