Rust lutte pour survivre contre la triche

Le studio Facepunch compte sur le système VAC de Valve pour lutter contre la triche sur Rust, tandis que les mises à jour se poursuivent.

Rust lutte pour survivre contre la triche

Au coeur des ténèbres des jeux multijoueurs se trouve le spectre de la triche. Il est amusant pour certains de connaitre la localisation exacte de ses adversaires, combattre en PvP en étant invulnérable ou disposer de toutes les ressources sans effort. Les rencontres de ce profil de joueur quand on respecte les règles peut être légèrement frustrant, voir mortel pour l'expérience de jeu.

Le studio Facepunch compte donc sur le système VAC pour s'en préserver. Développé par Valve pour Counter-Strike en 2002, Valve Anti-Cheat accuse parfois quelques retards sur les triches, mais il s'agissait du système le moins contraignant aux yeux de Facepunch. VAC fait régulièrement le ménage et un millier de joueurs ont ainsi été bannis de Rust il y a une semaine. Les développeurs sont néanmoins conscients que cela ne va pas éradiquer la triche.

La mise à jour sécurité du 20 janvier s'est penchée sur les cas des dommages de chute et de l'exploit reposant sur le suicide. Le problème de désynchronisation entre le joueur et le serveur causant des morts subites est donc réglé. Le lag a également été réduit lors de l'entrée dans une zone où se trouve des structures importantes. Les lampes torches et lasers associés à un fusil ou un pistolet devraient désormais pointer dans la bonne direction, brillante idée.

Réactions (160)


Que pensez-vous de Rust ?

2 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 1 critique)
5,5 / 10 - Assez bien

6 joliens y jouent, 15 y ont joué.