TWO est morte

« TWO », l'alliance des superpuissances de la simulation eRepublik, est morte. Une évolution géopolitique majeure qui rebat les cartes des luttes d'influence et relance l'intérêt ludique du jeu.

TWO est morte

« TWO est morte ». Cette phrase, qui peut sembler anodine, est en fait un véritable bouleversement dans le webgame eRepublik. Bien plus importante qu'une mise à jour du gameplay.

Pour rappel, eRepublik est un jeu de simulation géopolitique, dans lequel le joueur incarne un citoyen de l'eMonde, rattaché à un pays ou possédant ses industries, se battant pour son pays et pouvant s'il le désire faire carrière en politique ou devenir un journaliste émérite.
Or depuis quelques mois, le jeu avait basculé dans l'ennui devant l'écrasante domination de l'alliance « TWO », rassemblant la plupart des grandes puissances mondiales, dont les deux superpuissances que sont l'ePologne et l'eSerbie. Le nombre global de joueurs présents sur le jeu en est même venu à chuter de manière inquiétante.

La nouvelle de la fin de « TWO » est donc un immense soulagement pour les joueurs d'eRepublik, d'autant plus que les tensions entre l'eSerbie et l'ePologne laissent penser que ces deux nations ne se retrouveront pas à nouveau au sein de la même alliance. 
L'eFrance, que ces nations aimaient bien se partager à cause de ses précieux bonus, peut donc espérer un avenir meilleur, fort d'un éventuel rapprochement diplomatique avec certains de ces ennemis passés.
Les curieux en quête d'un passeport pour la simulation géopolitique peuvent s'inscrire sur le site officiel, à cette adresse (ou via ce lien de parrainage).

Source : http://www.erepublik.com/en

Réactions (24)


  • En chargement...

Que pensez-vous de eRepublik ?

133 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (137 évaluations | 7 critiques)
6,2 / 10 - Assez bien

119 joliens y jouent, 147 y ont joué.