Oculus VR dévoile le prototype Crystal Cove et développe ses propres jeux pour l'Oculus Rift

Le CES 2014 de Las Vegas est l'occasion de découvrir la dernière mouture de l'Oculus Rift, le Crystal Cove (fort d'une meilleure appréhension de l'espace et d'écrans plus réactifs). Oculus VR annonce surtout développer ses propres jeux pour ses lunettes 3D.

Oculus VR dévoile le prototype Crystal Cove et développe ses propres jeux pour l'Oculus Rift

Chaque année, le CES de Las Vegas est l'occasion de dévoiler au grand public quelques-unes des nouveautés technologiques qui s'imposeront (peut-être) au coeur des comportements des prochaines années. Les lunettes 3D semblent y trouver une place de choix, que ce soit dans l'industrie du jeu ou du divertissement, mais aussi dans l'industrie automobile manifestement très présentes cette années au CES (et qui compte par exemple sur la réalité virtuelle pour présenter ses véhicules à de futurs acheteurs).
On savait par ailleurs que le studio Oculus VR comptait sur le salon pour présenter la dernière mouture de l'Oculus Rift. Chose promise, chose due. Le prototype de la paire de lunettes 3D, baptisé Crystal Cove, revendique dorénavant deux ajouts de taille : un positional tracking et une rémanence réduite. Plus concrètement, l'appareil appréhende maintenant plus complètement les mouvements de l'utilisateur pour les restituer dans l'univers virtuel (pour « une meilleure sensation dans l'espace ») et grâce à des écrans OLED (et non plus LCD) plus fins, les effets de flou en mouvements « qui pouvaient rendre malade » sont maintenant, nous dit-on, considérablement réduits.
Ainsi, selon Polygon qui a testé l'engin, même les affrontements d'EVE Valkyrie restent nets et l'Oculus Rift s'ouvre ainsi la voie des jeux multijoueurs au gameplay très dynamique.

Et comme la meilleure technologie n'est pas grand-chose sans un contenu adapté, le studio Oculus VR annonce dans la foulée initier le développement de ses propres jeux pour l'Oculus Rift. On se souvient que dans un très lointain passé, chez id Software, John Carmack imaginait des moteurs 3D et, dans la foulée, réalisait des jeux pour en éprouver la qualité - c'est ainsi qu'ont été développé Doom, Quake ou Wolfenstein 3D.
John Carmack est aujourd'hui l'un des actifs artisans de l'Oculus Rift et selon le CEO Brendan Iribe qui se confie à engadget, il devrait maintenant contribuer à la réalisation des futurs titres d'Oculus VR, conçus spécifiquement pour les lunettes 3D. Un pas supplémentaire vers une commercialisation grand-public de l'Oculus Rift.

Réactions (24)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Oculus VR ?

34 aiment, 16 pas.
Note moyenne : (50 évaluations)
5,5 / 10 - Assez bien