Copernicus n'est plus qu'un « monumental gâchis »

Le MMO Copernicus n'a pas trouvé de repreneur et Rhodes Island fait face à 75 millions d'impayés. Pour le gouverneur Lincoln Chafee, il faut y voir les conséquences d'une administration « paniquée » par la crise, prête à tout pour créer des emplois.

Copernicus n'est plus qu'un « monumental gâchis »

Après la faillite du groupe 38 Studios (incapable de rembourser ses dettes, incluant quelque 75 millions de dollars de fonds publics prêtés par l'Etat de Rhodes Island) et l'abandon du développement du MMORPG Copernicus, on apprenait voici quelques jours qu'aucun repreneur ne s'était montré (suffisamment) intéressé pour relancer le développement du MMO.
Et si le gouverneur de Rhodes Island, Lincoln Chafee, espérait récupérer une partie des fonds prêtés grâce à la vente aux enchères, il se dit « peu surpris » du piètre résultat et estime aujourd'hui que Copernicus n'est un « monumental gâchis » (la licence serait « tout juste bonne à mettre à la poubelle »).

Mais au-delà de la déception financière, l'analyse du gouverneur actuel est peut-être plus significative. Il considère d'abord que l'octroi du prêt public (accordé en 2010 par l'administration précédente de l'Etat de Rhodes Island et à l'égard duquel il est très critique depuis des mois) était « une erreur historique insensée ».
Mais il y voit surtout les effets délétères de « la crise économique ». Non pas une crise frappant l'industrie du jeu ou 38 Studios qui aurait perdu des clients ou rencontré des difficultés à vendre ses jeux, mais des effets d'une crise sur l'administration publique : « ils ont simplement totalement paniqué au point de donner des sommes colossales d'argent du contribuable à un ancien joueur de baseball à la retraite qui n'avait strictement aucune expérience dans l'industrie du jeu ou dans les affaires en général ». Lincoln Chafee fait ici référence à Curt Schilling, ancien joueur des Red Socks et fondateur de 38 Studios parce qu'il était fan de World of Warcraft et voulait concevoir son propre « MMORPG ultime ».
On se souvient en effet que 38 Studios était initialement implanté dans l'État du Massachusetts, avant que Rhodes Island ne propose un pont d'or au studio de développement pour qu'il s'implante sur son territoire (des exonérations d'impôt et le fameux prêt public de 75 millions de dollars notamment), en échange de la promesse d'embauches locales. Et de toutes évidences, tout ne s'est pas déroulé comme prévu.
Aujourd'hui, Lincoln Chafee se dit déterminé à recouvrer les fonds prêtés notamment en engageant des poursuites personnelles contre Curt Schilling (dont on dit qu'il a englouti sa fortune personnelle dans 38 Studios) et les artisans du montage financier dont a bénéficié 38 Studios. De son côté, Curt Schilling considère que les propos du gouverneur Lincoln Chafee ne visent qu'à assurer sa réélection en ciblant un bouc-émissaire à bon compte.

Réactions (51)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Copernicus ?

11 aiment, 5 pas.
Note moyenne : (16 évaluations | 0 critique)
5,4 / 10 - Moyen