Pas « d'offre acceptable » pour Copernicus et Kingdoms of Amalur

Pour apurer le passif de feu 38 Studios, les licences du studio en faillite étaient proposées aux enchères à d'éventuels repreneurs. Rise of Nations et Rise of Legends ont trouvé preneur, mais pas Copernicus et Kingdoms of Amalur.

Pas « d'offre acceptable » pour Copernicus et Kingdoms of Amalur

On le sait, afin d'épurer le passif de feu 38 Studios (qui faisait faillite l'année dernière faute de pouvoir rembourser les 150,7 millions de dollars de dettes contractées notamment auprès de l'Etat de Rhodes Island), les principales licences du développeur étaient proposées aux enchères.

Las, le MMO inachevé Copernicus et le jeu de rôle Kingdoms of Amalur avec sa suite non annoncée n'ont pas trouvé preneurs auprès des enchérisseurs - les offres formulées étaient manifestement trop en-deçà des attentes pour être acceptés.
Les enchérisseurs ont préféré se disputer les licences des jeux Rise of Nations et Rise of Legends (développés par le studio Big Huge Games, filiale de 38 Studios) et la marque Big Huge Games qui pourrait donc être apposée sur des jeux réalisés par d'autres développeurs que ceux du studio original.
Et là où l'Etat de Rhodes Island espérait recouvrer les 75 millions de dollars prêtés au studio, les enchères ne sont montées qu'à hauteur de 320 000 dollars (s'ajoutant aux 830 000 dollars déjà obtenus suite à la liquidation du matériel de 38 Studios). On est donc loin du compte et le MMO Copernicus ne sera manifestement jamais achevé.

Réactions (16)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Copernicus ?

11 aiment, 5 pas.
Note moyenne : (16 évaluations | 0 critique)
5,4 / 10 - Moyen