Après l'Occident, Prius Online ferme ses portes en Corée

Après avoir été abandonné (deux fois) en Occident, la version originale de Prius Online ferme ses portes définitivement aussi en Corée, mettant un terme à l'exploitation du « MMO émotionnel ».

Après l'Occident, Prius Online ferme ses portes en Corée

Lancé en 2008, Prius Online affichait l'ambition d'insuffler un peu d'émotion dans le gameplay des MMO. Dans Prius Online, le joueur devait en effet faire progresser son personnage mais aussi protéger une « anima, une créature enfantine et innocente » dotée de pouvoirs magiques (elle pouvait aussi se changer en colosse pour se lancer dans des affrontements titanesques).
Au passé, car le jeu ferme définitivement ses portes. Après avoir déjà été abandonné en Occident l'été dernier, Prius Online ne sera bientôt plus disponible non plus en Corée.

On se souvient que Prius Online a déjà été lancé deux fois en Occident et deux fois abandonné. D'abord en 2011 sur les serveurs de gPotato qui fermaient en mars 2012 après une petite année d'exploitation, puis sur ceux de Netmarble, qui tentait de s'implanter en Occident avec son MMO (alors rebaptisé Arcane Saga) mais y renonçait après tout juste quelques mois faute de joueurs suffisamment nombreux.
Manifestement, « l'emotional fantasy MMORPG » a aussi fait son temps en Corée. Le même Netmarble annonce la fermeture des serveurs originaux de Prius à compter du 17 décembre prochain, mettant un terme (manifestement définitif) à son exploitation partout dans le monde. Fut un temps où la disparition d'un MMO (et des liens qui y avaient été noués) n'était pas anodine. Manifestement, aujourd'hui, les exploitants de jeux en ligne ont infiniment moins de scrupules à condamner à leurs univers - peut-être aussi parce que les joueurs s'y investissent moins (quand bien même certains titres affichent des ambitions émotionnelles).


  • En chargement...

Que pensez-vous de Prius Online ?

18 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (20 évaluations | 0 critique)
5,4 / 10 - Moyen