Funcom confirme une embellie modeste : petits bénéfices et stabilité économique

Funcom publie les résultats de son troisième trimestre 2013 et confirme son retour à l'équilibre (et aux bénéfices). Pour trouver un second souffle, Funcom mise sur LEGO Minifigures Online.

Après avoir longtemps accumulé les pertes, au trimestre dernier, Funcom renouait avec les bénéfices. Le groupe norvégien publie ce matin ses comptes du troisième trimestre 2013 et conforte une (légère) embellie.
Le studio enregistre un chiffre d'affaire de 5,33 millions de dollars sur le trimestre, en légère baisse au regard des 5,45 millions au trimestre précédent (à cause, nous dit Funcom, de l'engouement suscité par la sortie de GTA V entrainant une baisse d'activité sensible dans l'ensemble de ses jeux), mais ce chiffre d'affaires et les mesures d'économies drastiques initiés en début d'année permettent néanmoins au groupe norvégien de voir son résultat avant impôt progresser (il s'établit maintenant à 1,72 millions de dollars contre 1,3 millions un trimestre plus tôt), pour un bénéfice net de +108 000 dollars.

Funcom confirme une embellie modeste : petits bénéfices et stabilité économique

Selon Funcom, l'activité d'Age of Conan et The Secret World (qui accueillait récemment son huitième épisode) reste stable et les deux MMO d'envergure constituent actuellement la principale source de revenu du groupe. Et Funcom de souligner qu'aujourd'hui (après ses mesures d'économie), tous ses MMO d'envergure rapportent plus qu'ils ne coûtent à exploiter.
Pour autant, on sait que Funcom fait évoluer sa stratégie pour diversifier son catalogue et produire plus de jeux, moins onéreux à concevoir et plus rapide à lancer. LEGO Minifigures Online est le premier titre de cette série et fort d'échos positifs en tests internes, le « MMO light » créatif s'apprête à lancer sa première bêta externe -- en attendant de se lancer sur plateformes mobiles.
Si les activités de Funcom ne profitent pas encore d'une reprise forte, le studio a néanmoins réussi à suffisamment stabiliser sa situation économique (au moins à court terme, entre prêts et économies) pour poursuivre ses activités, voire rebondir grâce à de nouveaux jeux plus modestes (plus en adéquation avec les capacités actuelles du studio ?).

Réactions (140)


Que pensez-vous de Funcom ?

38 aiment, 13 pas.
Note moyenne : (51 évaluations)
6,9 / 10 - Bien