SOE « démocratise le développement » pour des joueurs créateurs de contenu

Les développeurs peinent à rassasier les joueurs. Sony Online entend initier une nouvelle ère du développement de MMO, en s'appuyant sur les joueurs créateurs de contenu.

La cinquième édition de la GameBeat réunit actuellement quelques-uns des acteurs américains de l'industrie du jeu et nombreux sont ceux à y discuter de la production de contenu dans les jeux en ligne (et plus particulièrement de la difficulté à produire du contenu suffisamment vite pour rassasier des joueurs voraces).
Certains tentent de repenser certains fondements de gameplay (comme le studio Goblinworks qui mise sur l'interaction des joueurs entre eux, considérant que le contenu consommable des theme park a vécu), d'autres misent aussi sur les joueurs, mais pour en faire des producteurs de contenu. C'est l'une des approches défendues par Sony Online.

SOE « démocratise le développement » pour des joueurs créateurs de contenu

Selon le CEO John Smedley dans les colonnes de VentureBeat, un studio « ne peut pas suivre le rythme de consommation de contenu des joueurs », ni même rattraper le volume de contenu de MMO lancés voici des années (à commencer par World of Warcraft). Il considère donc « avoir besoin de l'aide des joueurs pour combler ce fossé : ils nous aident à maintenir une courbe de production, et ils profitent du contenu, c'est gagnant / gagnant ».
Plus concrètement, le développeur entend plus impliquer les joueurs dans les processus de conception et « démocratiser les méthodes de développement » afin de créer de « nouvelles relations entre joueurs et développeurs ». Et les bases du concept sont déjà posées avec EQ Next Landmark (que John Smedley présente comme un « MMO de construction social ») : le jeu intègre des outils de conception permettant aux joueurs de façonner eux-mêmes l'univers de jeu, seuls ou collectivement.

« Si votre contenu est validé [par le développeur], vous pourrez importer votre contenu [réalisé avec EQ Next Landmark] dans le monde d'EverQuest Next. Pouvez-vous imaginer à quel point ce peut être cool d'ériger votre propre château et de le retrouver dans le jeu le jour de sa sortie ? »
Aperçu du nouveau véhicule l'Offenseur

Pour autant, pour les joueurs qui ne se satisferaient pas de la seule satisfaction de retrouver leurs créations dans le jeu, Sony Online compte aussi sur son programme Player Studio. Les joueurs les plus créatifs peuvent déjà proposer les objets qu'ils ont modélisés de toutes pièces, afin qu'ils soient intégrés aux boutiques des MMO du groupe au terme d'un vote de la communauté. Et John Smedley de mentionner ce joueur de 16 ans de PlanetSide 2 ayant déjà reçu 8000 dollars grâce à ses créations.
On imagine que l'exemple est opportunément choisi et n'est sans doute pas représentatif du potentiel commercial de la moindre création de joueurs. Mais John Smedley se dit quoiqu'il en soit enthousiasmé par cette « démocratisation du développement » et cette volonté de « redonner un énorme pouvoir aux joueurs ». De quoi entrer dans « nouvelle époque dans laquelle il n'y a plus tellement de règles fixes ». Alors après le jeu payant devenu (presque) gratuit à jouer, vers le MMO qui rémunère le joueur pour son implication ? Peut-être, mais aussi au risque de perdre le caractère ludique du jeu ?

Réactions (11)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Daybreak Game Company ?

20 aiment, 17 pas.
Note moyenne : (37 évaluations)
3,2 / 10 - Mauvais