PGW 2013 - Premier aperçu de la démo jouable d'Elder Scrolls Online

Les équipes de ZeniMax Online sont à Paris à l'occasion de la Paris Games Week et, tout au long de la semaine, présenteront Elder Scrolls Online aux joueurs franciliens. Bref aperçu.

Par Uther 30/10/2013 à 12:10 70 en provenance de notre site The Elder Scrolls Online
PGW 2013 - Premier aperçu de la démo jouable d'Elder Scrolls Online

La quatrième édition de la Paris Games Week ouvre officiellement ses portes au public aujourd'hui et le salon francilien est notamment l'occasion de tester Elder Scrolls Online, le MMORPG du studio ZeniMax Online.
Comme à la gamescom, la démo de The Elder Scrolls Online nous invite à rejoindre le Pacte de Coeurébène, pour incarner le digne représentant de l'un des trois peuples composant la faction, un Elfe noir, un Nordique ou un Argonien, avant de se lancer dans l'exploration de Bleakrock Isle, une île enneigée de la région de Bordeciel (Skyrim). On s'aventure ainsi dans un petit village aux allures vikings, peuplés de solides habitants nordiques.
Et si on ne peut évidemment pas se forger un avis définitif après seulement quelques dizaines de minutes de jeu (nous y reviendront plus en détails au cours de la semaine et des différents rendez-vous que le développeur fixe à la communauté), force est de constater qu'au-delà du scepticisme que suscite parfois le MMO, cette démo est plutôt une bonne surprise et encourage à pousser plus loin l'expérience.

Moulin Bleakrock
Nord

De prime abord, les graphismes sont fins, le jeu est parfaitement fluide (si la configuration des machines utilisées pour faire tourner la démo n'est pas connue, on nous assure qu'Elder Scrolls Online est jouable sur une machine vieille de deux ans en qualité « haute » et les tests internes s'avèrent concluant même lors de grands rassemblements opposant plusieurs dizaines de joueurs). On retrouve quoiqu'il en soit rapidement ce sentiment savoureux d'immersion propre aux MMO, qui pousse à explorer chaque recoin, à discuter avec chaque PNJ pour en apprendre un peu plus sur le monde qui nous entoure.
On crée rapidement son personnage (les options de personnalisations ne sont pas pléthoriques mais l'intérêt ici est ailleurs) et on opte pour l'une des quatre classes jouables disponibles (le Chevalier Dragon, le Templier, la Lame Noire ou le Sorcier) et on découvre surtout, un peu plus en détails, le contenu de leurs arbres de compétences respectifs afin de mieux cerner leur rôle.

Contre l'avis des équipes de Bethesda / ZeniMax Online, on opte pour un sorcier (plutôt fragile à bas niveau) et on pousse le vice jusqu'à le spécialiser en invocation (le développeur n'est pas encore satisfait du comportement des pets, qu'on ne peut pas encore réellement commander très finement - c'est en cours, en fonction des commentaires des bêta-testeurs).
On débute au niveau 2, et déjà on se laisse volontiers prendre au jeu et aux premières quêtes. Evidemment, il faudra trouver et discuter avec des PNJ (pour nous encourager à explorer les abords de Bleakrock Isle), mais quand une villageoise nous demande de retrouver son époux, on ne se contente pas de suivre un chemin tout tracé ou d'utiliser la carte. On en appelle au chien du disparu et c'est le limier qui nous guidera jusqu'à son maître en mauvaise posture. Idem lorsque la région est attaquée par des bandits. Il ne s'agit pas simplement d'éliminer des cohortes de malandrins : on récupère un costume sur la dépouille de l'un d'eux pour se déguiser et s'infiltrer dans le camp des bandits, tout en prenant soin de rester discret et de ne pas se faire repérer (un icone à l'écran indique lorsqu'on est observé, voire lorsqu'on est en danger, et qu'il faudra s'éclipser rapidement ou se préparer combattre sorts et armes au poing...

L'expérience de jeu est courte et les conditions d'un salon sont peu propices à l'immersion, mais on se laisse néanmoins volontiers embarquer et l'expérience attise incontestablement la curiosité - on est curieux de poursuivre l'expérience un peu plus avant.
Chacun pourra quoiqu'il en soit de se forger un début d'opinion, par exemple dans le cadre de la Paris Games Week 2013. Nous y reviendront un peu plus en détails au fil de la semaine.

Réactions (70)

  • 1 faction dispo sur cette beta (pas pu jouer sur hibernia )

    4 classes

    zero pvp (le type voulait pas en parler)

    Tu parles d'une promo d'un jeu si on peut même pas essayer au moins l'ombre d'un bg à la con.

    C'est pas de la mauvaise volonté mais débuter au lv1 et tuer 3 loups merdique pour amener leur peau à marcel le pnj, oui mais non quoi.

    A part ça, l'interface est très similaire à skyrim (je me voyais jouer à un skyrim online ) tout y en ajouant les features du mmo (les barres de raccourcis etc..)

    Des bonus selon les races (pas expliqué à la création mais une fois en jeu, il y a une sorte d'arbre avec des skills passif selon les race)

    Système de combat mou (c'etait tellement lent que j'avais envie de dormir)
    30/10/2013 à 12:51:28
  • Y pas de bg dans le jeu pour info.
    30/10/2013 à 12:56:58
  • Alors t'apprendra à te renseigner:

    une zone pvp divisé en plusieurs zone nommé campagne ca s'appelle un cache misère pour dire => on va vous parquer en bg mais on va pas vous le dire comme ca vous croirez être en full open@daoc.
    30/10/2013 à 13:02:06
  • peut être qu'ils en monttrent le moin possible pour atiser la curiosité et laisser le plaisir de la découverte au joueurs pour la sortie du jeu .ca changerai des jeux dont on voit de longue videos et qui déçoivent au final
    30/10/2013 à 13:10:58
  • Citation de Magun :
    Alors t'apprendra à te renseigner:

    une zone pvp divisé en plusieurs zone nommé campagne ca s'appelle un cache misère pour dire => on va vous parquer en bg mais on va pas vous le dire comme ca vous croirez être en full open@daoc.
    Je te retourne le compliment. La map n'est pas annoncée comme instanciée, et est censée contenir 2000 joueurs. Aucune annonce n'a été faite dans un autre sens.

    Sur Daoc il y avait plusieurs serveurs qui avaient chacun leur map RvR, là c'est la même chose, sauf que comme il n'y a qu'un serveur, la campagne fait office de serveur.
    30/10/2013 à 13:12:37
  • Oui mais non; de l'open c'est ouvert en permanence sans prendre fin.

    De fait, tout le monde se connaissait sur leur serveur respectif (en bien ou en mal on s'en fout)

    Des pseudo campagnes à la con qui reset tout les 3 mois, faut pas prendre les gens pour des cons avec leur annonces.

    De toute on verra bien quand la beta sera plus avancée. (j'espere me tromper car ça fait juste une eternité que j'attend un renouveau dans de domaine mais je me fais pas trop d'illusions.)
    30/10/2013 à 13:25:46
  • Ils ne peuvent pas faire tester la zone pvp parce qu'il faudrait au moins deux cent joueurs en même temps pour que ce soit intéressant. C'est pas possible dans un salon, ils doivent avoir une dizaine de postes.

    Sinon, pour le débat pvp instancié, Cyrodill sera constitué d'une seule grande carte mais elle sera instanciée en campagnes par rapport au reste du monde.
    30/10/2013 à 13:31:16
  • Citation de kragen :
    Sinon, pour le débat pvp instancié, Cyrodill sera constitué d'une seule grande carte mais elle sera instanciée en campagnes par rapport au reste du monde.
    Le monde aussi sera instancié à ce compte là, ils vont pas mettre 500 000 joueurs sur la même zone de départ, arrêtez de dire nimp. Cyrodill sera une instance de 2000 joueurs si vous tenez à rester sur votre terme d'instance qui est juste mal employé.

    @Magun : Exactement ce que je disais dans un autre post => Renseignez-vous un minimum avant de débarquer en mode trololol bourré de préjugés et d'avis tout fait.
    Le reset ne concerne que le score et le classement des joueurs, la map n'est pas affectée. Le fonctionnement tel qu'il a été présenté est exactement le même que celui de serveurs classiques, mais il faut avoir lu un minimum d'infos pour le comprendre j'avoue.
    C'est dingue, ça tue juste toute discussion ou échange qui pourrait être intéressant, étant donné que vous vous basez sur des choses qui n'ont pas été annoncées ou confirmées. Rien ne prouve que leurs annonces soient vraies btw, la petite quenelle est toujours possible, mais en attendant c'est une source d'infos plus sûre que toutes les pseudos Irma qui pop régulièrement.
    30/10/2013 à 13:42:06
  • C'est dingue, ça tue juste toute discussion ou échange qui pourrait être intéressant, étant donné que vous vous basez sur des choses qui n'ont pas été annoncées ou confirmées. Rien ne prouve que leurs annonces soient vraies btw, la petite quenelle est toujours possible, mais en attendant c'est une source d'infos plus sûre que toutes les pseudos Irma qui pop régulièrement.
    T'inquiète, c'est pas prêt de s'arrêter et c'est toujours les mêmes rageux.

    J'm'en cale un peu du pvp-rvr (et consort), ce qui m’intéresse c'est d'être et de jouer à Elder Scroll online, sa lore et son côté exploration (oui le pve en somme).
    30/10/2013 à 13:47:23
  • Citation de Aunshi Ragnarson :
    C'est dingue, ça tue juste toute discussion ou échange qui pourrait être intéressant, étant donné que vous vous basez sur des choses qui n'ont pas été annoncées ou confirmées. Rien ne prouve que leurs annonces soient vraies btw, la petite quenelle est toujours possible, mais en attendant c'est une source d'infos plus sûre que toutes les pseudos Irma qui pop régulièrement.
    Edit: plutôt que de parler là, on attend et tu verras.

    Quand tu comprendra que les gens vont se barrer car ils peuvent changer de campagne sous conditions, tu verra la différence avec du vrai open ou tu ne pouvais pas te défiler.

    - on se fait zerg, fait chier§"

    -np gros on change de campagne §
    30/10/2013 à 13:50:18 (modifié le 30/10/2013 à 13:50:18)

Que pensez-vous de The Elder Scrolls Online ?

210 aiment, 100 n'aiment pas.
Note moyenne : (335 évaluations | 50 critiques)
6,7 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de The Elder Scrolls Online
(217 évaluations détaillées)

476 joliens y jouent, 626 y ont joué.

Suivez-nous : Facebook Twitter Google+ RSS