La Paris Games Week 2013 ouvre ses portes

L'édition 2013 de la Paris Games Week ouvre ses portes aujourd'hui, et pour cinq jours. Dès hier soir, le salon accueillait la presse et était inauguré par Fleur Pellerin et Dominique Bertinotti. Tour d'horizon en images.

Pour la quatrième année consécutive, la Paris Games Week ouvre ses portes au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, à compter aujourd'hui (et dès hier soir à l'occasion de la soirée presse) pour accueillir les joueurs franciliens tout au long des cinq jours à venir.
Et sous l'impulsion d'Emmanuel Martin (délégué général du SELL qui organise l'événement), le salon français du jeu vidéo s'est fixé cette année un double objectif : concilier les gamers tout en réaffirmant que le jeu vidéo est aussi un loisir familial et bon enfant. En d'autres termes, démontrer que jeu vidéo aujourd'hui ne se limite pas à Battlefield 4 et Call of Duty: Ghost, dont l'image est parfois encombrante (il faut par exemple compter avec les initiatives des éditeurs, comme Activision qui promettait de distribuer 500 copies du dernier Call of Duty aux premiers arrivants du salon et qui faisait craindre des débordements - en Italie où la même opération était organisée la semaine dernière, le stand de l'éditeur était un brin bousculé par les joueurs les plus passionnés -, en France, des mesures de sécurités ont été prises pour éviter tout débordement, et la police et les pompiers sont présents sur place pour parer à toute éventualité).

La Paris Games Week 2013 ouvre ses portes
PGW 2013 - War Thunder sur PS4
PGW 2013 - PlayStation 4
PGW 2013 - Forza 5

Une quête de légitimité politique

Dominique Bertinotti, Fleur Pellerin, Emmanuel Martin

Mais loin du tumulte et du fracas des blockbusters, l'industrie du jeu vidéo est aussi en quête de reconnaissance politique et le salon était ainsi inauguré hier soir par deux ministres : Fleur Pellerin, ministre déléguée en charge notamment de l'économie numérique, était présente pour vanter le dynamisme et les succès commerciaux du jeu vidéo français (on compte 31 millions de joueurs en France, premier territoire ludique en Europe, nous dit-on, pour un marché pesant 2,5 milliards d'euros en 2012) et Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la famille, voyant dans le jeu vidéo comme « un magnifique espace d'apprentissage de la liberté » pour les plus jeunes, tout en louant « les efforts des industriels pour avoir une démarche responsable et pédagogique à l'égard des parents, visant à leur faire comprendre les médias qu'ils développent », notamment au travers du collectif PedaGoJeux (auquel JeuxOnLine est associé).
L'une et l'autre ont ainsi invité « ne pas diaboliser le secteur du jeu vidéo » soulignant que « les jeux vidéo sont entrés dans l'âge adulte, et font aujourd'hui partie de notre quotidien et de notre culture ».

Paris Games Week Junior
PGW 2013 - Disney Infinity

Et des jeux et des MMO...

Fort de cette double approche ludique et familiale, la Paris Games Week s'articule ainsi cette année autour de deux halls : l'un dédié à la Paris Games Week Junior (plutôt calme, où les plus jeunes joueurs et leurs parents pourront découvrir des jeux tous publics, - le dernier Skylander et Disney Infinity, par exemple -, participer à des animations), et l'autre plus dédié aux joueurs purs et durs et qui fait la part belle à la nouvelle génération de console.
Sur le salon, on peut ainsi tester la Xbox One de Microsoft (dans les bacs le 22 novembre prochain) et la PlayStation 4 de Sony (attendue le 29 novembre en Europe) ou découvrir quelques-uns des gros titres à venir. Les joueurs en ligne et de MMO lorgneront sans doute plus du côté de WildStar ou de Destiny, s'essayeront peut-être aux titres en ligne d'Ubisoft et feront forcément un détour par le stand de Bethesda où l'on peut notamment tester la démo d'Elder Scrolls Online, pour la première fois en France (nous y reviendront).

PGW 2013 - Destiny
PGW 2013 - Ubisoft
PGW 2013 - Elder Scrolls Online
PGW 2013 - Elder Scrolls Online

La Paris Games Week se tient jusqu'à dimanche prochain au Parc des Expositions de la Porte de Versailles.

Réactions (55)


  • En chargement...

Que pensez-vous de SELL ?

3 aiment, 11 pas.
Note moyenne : (14 évaluations)
3,8 / 10 - Médiocre