Activision Blizzard reprend son indépendance : « un nouveau monde s'ouvre »

Annoncée en juillet dernier, puis provisoirement bloquée par les juges du Delaware, la prise d'indépendance d'Activision Blizzard vient d'être officiellement validée. L'éditeur américain retrouve officiellement son autonomie vis-à-vis de Vivendi.

On le sait, de longue date, le groupe Vivendi entendait vendre la majorité de sa participation dans le capital d'Activision Blizzard afin de renflouer sa trésorerie. Et en juillet dernier, c'était Activision Blizzard qui mettait quelque 8,2 milliards de dollars sur la table pour s'offrir son indépendance. La transaction n'aura pas été sans mal (de petits actionnaires du groupe américain réclamaient l'annulation de l'opération faute d'avoir été préalablement consultée), mais Vivendi et Activision Blizzard annoncent aujourd'hui la finalisation de l'opération.

Activision Blizzard est donc aujourd'hui officiellement indépendant : l'éditeur a racheté pour 5,83 milliards de dollars de ses propres actions, le groupe d'investissement de Bobby Kotick (incluant également Brian Kelly ou le groupe chinois Tencent) a investi pour 2,34 milliards de dollars et Vivendi conserve 12% du capital d'Activision Blizzard.
Selon Bobby Kotick, l'indépendance retrouvée du groupe va maintenant permettre « de réduire les incertitudes économiques dont le groupe peut souffrir et [lui] permettre de [se] concentrer à nouveau sur la réalisation de grands jeux ». De son côté, selon Rob Pardo sur twitter (directeur créatif chez Blizzard Entertainment, qui reste une filiale d'Activision Blizzard), l'opération permet à Blizzard d'entrer « dans une nouvelle ère ».
Rendez-vous dans les mois et années à venir pour évaluer les conséquences de cette autonomie retrouvée.

Réactions (109)


Que pensez-vous de Activision Blizzard ?

31 aiment, 106 pas.
Note moyenne : (140 évaluations)
2,9 / 10 - Mauvais