L'art de la guerre (PvP) de Pathfinder Online

Dans Pathfinder Online, les joueurs pourront s'affronter dans moult contextes différents : dans des guerres de Colonies, escarmouches de Compagnies, voire dans le cadre d'affrontements politiques globaux entre factions.

Le gameplay de Pathfinder Online se veut ouvert et résolument « sandbox » -- reposant largement sur les interactions qu'entretiennent les joueurs entre eux, sur un plan politique, commercial mais aussi militaire. Dans ce contexte, les affrontements entre joueurs (PvP) tiennent une place de choix dans le MMO et le studio Goblinworks détaille longuement ses projets en la matière.

L'art de la guerre (PvP) de Pathfinder Online

On le sait, le PvP se veut ouvert (un joueur pourra en attaquer un autre, mais souffrira de pénalités et malus de réputation, pouvant conduire aux statuts de criminels traqués). Mais en dehors de ces « conflits personnels », Pathfiner Online intègre aussi des mécanismes PvP de bien plus grande envergure.
Les Colonies (ces cités fondées et gérées par les joueurs) pourront ainsi déclarer des Guerres afin que leurs membres respectifs puissent s'affronter « légalement » et sans pénalités. Pour autant, par principe, les guerres sont coûteuses et lourdes de conséquences pour les populations et cette réalité historique est retranscrite in-game. Pour déclarer la guerre à l'un de ses voisins, une Colonie devra s'abord payer le coût de la déclaration de guerre (dont le montant croît avec le niveau de développement et de population de la Colonie) et ensuite s'acquitter du montant d'un effort de guerre de plus en plus élevé au fil du temps, associé à un « indexe de développement » grevé par la guerre (les bâtiments de la cité seront progressivement limités, voire fermés, faute d'entretien à cause du conflit).
Compte tenu du fonctionnement des guerres, selon le développeur, rares seront les Colonies à pouvoir mener plusieurs guerres de front et elles devront être murement préparées pour éviter l'épuisement (même en cas de victoire). Selon Tork Shaw, designer en charge du PvP de Pathfinder, il serait ainsi sans doute plus pertinent de chercher à s'approprier les ressources de son voisin pour l'affaiblir, plutôt que de lui déclarer frontalement la guerre.

20130417-Tower.jpg

De moindre envergure, les Compagnies (sorte de guildes de quelques dizaines de joueurs) peuvent aussi se lancer dans des vendettas PvP. Lancer une vendetta ne coute que des points de réputation et ces affrontements se veulent « la récréation des guerriers » (pouvant s'organiser durant quelques heures le temps d'un week-end). Elles peuvent néanmoins aussi s'inscrire dans le cadre de stratégie plus massive : une Compagnie peut par exemple décider d'attaquer une autre Compagnie mais aussi une Colonie ennemie, mener des raids contre certaines de ses structures périphériques ou une guérilla pour l'affaiblir sans pour autant mener une vraie Guerre.

S'y ajoute les conflits de factions. Dans le monde de Golarion, il existe plusieurs factions de très grande envergure, dont l'influence est mondiale (associée à la trame de Golarion), et certaines entretiennent des rivalités ancestrales. Les joueurs pourront s'affilier à certaines de ces factions, pour peu qu'ils remplissent certaines conditions (remplir des missions spécifiques, suivre une progression particulière). Et certaines factions sont plutôt pacifistes, d'autres se montrent bien plus belliqueuses et leurs membres pourront décider de s'identifier comme des ardents défenseurs de leur cause, prêts à recourir à la violence (via un flag « pour la cause » de sa faction) et ces fanatiques pourront alors librement affronter ceux des factions historiquement ennemies. Selon le développeur, le système est pensé pour les joueurs férus de PvP sauvage et ouvert, qui se revendiquent comme des cibles ou des menaces potentielles, partout dans l'univers de jeu et dans n'importe quelle condition ou presque, permettant de « brouiller les lignes entre zones sûres, affrontements de Colonies ou de Compagnie ».
On comprend quoi qu'il en soit que les joueurs férus de PvP devraient pouvoir trouver à s'exprimer, le tout dans un contexte politique pérenne et structuré.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Pathfinder Online ?

49 aiment, 5 pas.
Note moyenne : (56 évaluations | 0 critique)
6,8 / 10 - Bien

1 jolien y joue, 1 y a joué.