Récapitulatif - Ce qu'il ne fallait pas rater cette semaine sur JeuxOnLine

J'ai été interpellé cette semaine par le décès de Hiroshi Yamauchi qui a bercé mon enfance vidéoludique. Plus ludique, Blizzard va relancer la version PC de Diablo III, tandis que le raz de marée GTA V est finalement arrivé. Je me suis un peu lâché sur la fin de Warhammer Online, jouer à LoL me met de mauvaise humeur.

Diablo III: Reaper of Souls

Blizzard renonce aux hôtels des ventes de Diablo III

Blizzard a engagé l'opération reconquête des joueurs, en prévision de la prochaine extension Reaper of Souls de Diablo III. Cette extension introduira un nouveau système de butin, moins aléatoire que la version accompagnée des hôtels des ventes à la sortie de Diablo III. Les joueurs repartiront donc à l'aventure, en devant tuer de très nombreux monstres pour mettre la main sur des nouveaux équipements, principe fondamental du hack and slash et cela sans hôtel des ventes. L'initiative est saluée par de nombreux joueurs. Il fallait bien ça pour remettre d'aplomb l'économie du jeu qui est délirante depuis bien longtemps, au point même que des sites tiers avaient pris le relais pour proposer les meilleurs objets dépassant les deux milliards de pièces d'or, limite des HdV Blizzard.

GTA V logo

Sortie de Grand Theft Auto V ouvrant sur un monde de criminalité

Il fallait habiter une autre planète vidéoludique pour échapper au phénomène Grand Theft Auto V. Dans le registre du monde ouvert et de la délinquance, le studio Rockstar et son éditeur Take-Two ont frappé un grand coup avec la sortie de GTA V, qui sera accompagnée le 1er octobre d'une séquelle multijoueur. Tout le monde en a parlé, en bien ou en mal. Nous sommes finalement restés avec un certain recul sur le phénomène et tout le buzz, savamment orchestré, ayant accompagné la sortie de ce nouvel épisode de la licence Grand Theft Auto. Mea-culpa de ma part, le chiffre avancé de 265 millions de dollars de développement et de promotion du jeu, provenant de cette source, est surement surestimé.

logo.jpg

Warhammer Online fermera ses portes le 18 décembre

Warhammer Online : Age of Reckoning était un jeu Mythic, développeur qui avait pris la relève du studio Climax dont la version de Warhammer Online n'aura jamais vu le jour. J'en parle au passé vu que le MMORPG connait ses derniers instants, avant de fermer ses portes en décembre prochain. Sortie en 2008, le jeu portait les ambitions "awesome" de son développeur Mythic, auréolé d'un succès d'estime avec Dark Age of Camelot et de son éditeur Electronic Arts. Avec l'appui d'une licence forte de Games Workshop, le titre de Mythic veut proposer à la fois du PvE et du RvR entre deux factions, avec notamment la possibilité de monter son personnage uniquement en PvP. Les joueurs sont ainsi invités à parcourir l'univers violent et charismatique de Warhammer et compléter le Livre des Connaissances, recensant le bestiaire, les localisations, les succès et les défis à compléter ce qui fait figure de nouveauté pour l'époque. A haut niveau, la Vallée Perdue est le donjon unique proposé en défi PvE, je me revois encore perché sur ma branche à exploiter l'un des nombreux bugs de l'instance.

Coté RvR, Warhammer Online proposait un mélange de PvP ouvert et en arènes pour tous les niveaux, avec un système globale permettant de faire basculer le front jusqu'aux forteresses aux portes des capitales. Proposer du RvR de masse tout en focalisant l'action en quelques points était le meilleur moyen de proposer des batailles épiques, défiant la technique et la raison pour finalement être vaincu par le lag et crashs des serveurs. On retiendra que la prise d'une capitale, après des phases RvR en instances, devenaient du PvE complètement bug au moment des premières prises de capitale qui ont atteint ce stade.

Warhammer Online va alors perdre un nombre considérable d'abonnés, Mythic tient à sauver les apparences et veut proposer une extension gratuite introduisant une de ses meilleures idées sur DAoC avec les abysses, donjon PvE et PvP impliquant des dynamiques de RvR pour en ouvrir l'accès. La nuance entre DAoC et WAR, du passage de trois à deux factions, sans compter l'intérêt limité du PvE à l'intérieur, rendra cette extension caduque et entrainera la chute inexorable du titre. L'éditeur Electronic Arts va basculer les moyens de développement sur son prochain MMORPG Star Wars : The Old Republic. Mark Jacobs quitte Mythic, studio qui dès lors fait figure de coquille vide après de nombreux départs avant et après Warhammer, dont notamment Matt Firor parti avant ce projet et aujourd'hui sur The Elder Scrolls Online.

On retiendra la politique d'Electronic Arts, qui a préféré sacrifier Warhammer Online pour porter ses effort sur un autre MMORPG à la licence plus juteuse. Conserver le modèle avec abonnement, sans pour autant donner à l'équipe de développement les moyens nécessaires d'assurer un suivi ambitieux, a été l'ultime contradiction portée par Warhammer Online. L'hypothèse du free-to-play restera l'éternelle utopie, alors que tous les MMORPG en difficultés ont basculé sur ce modèle dont une certain Star Wars : The Old Republic, cela pose définitivement question. Bref, j'ai joué à Warhammer Online, je me suis bien amusé malgré ses trop nombreux défauts, pour finalement aucun successeur légitime sur le registre du RvR , marque déposée par EA qui n'en fait pas vraiment bon usage.

Logo d'Everquest Next

Toutes les classes d'EQ Next accessibles à toutes les races de personnages

Les équipes de Sony Online Entertainment veulent associer les joueurs au développement du prochain EverQuest Next, avec de nombreuses tables rondes - dont la place des guildes - qui éveillent énormément l'intérêt des joueurs. Pourtant, cette actualité d'Uther montre les limites du système avec SOE qui passe finalement outre l'avis des joueurs et annonce que toutes les classes d'EQ Next seront accessibles à toutes les races de personnages. Impliquer les joueurs peut se révéler à double tranchant et SOE doit encore travailler sa communication.

Logo de League of Legends

Guide stratégique pour maîtriser « L'Art de la Guerre » sur League of Legends

League of Legends est assurément le champ de bataille impliquant le plus de joueurs au monde actuellement. En honneur au MOBA du studio Riot Games, notre rédacteur Aeronth s'est inspiré des enseignements millénaires de SUN Tzu pour introduire les bases de le stratégie dans League of Legends. On est dans le registre de l'art appliqué. En parallèle, la prochaine apparition d'un champion est introduite avec originalité sur le site officiel du jeu avec des actes de vandalisme sur la page de Vi. Il y a de la jalousie et du Némésis dans l'air.

Logo de The Elder Scrolls Online

Les attentes des joueurs autour d'Elder Scrolls Online

Un PvE inspiré de la licence Elder Scrolls, un PvP avec l'expérience de Matt Firor, les ambitions d'un MMORPG d'envergure, The Elder Scrolls Online a de quoi susciter l'attente des joueurs. Voici la synthèse des propos recueillis sur nos forums en attendant vos réactions.

JoL

La « respécialisation » des personnages fait-elle le malheur des joueurs ?

Uther se penche sur le cas de la « respécialisation » des personnages. Quand je pense que j'ai du attendre des années et tuer un dragon pour modifier mes statistiques sur Dark Age of Camelot. Je n'avais pas autant réfléchi à la question à l'époque, mais j'étais heureux.

Logo de Nintendo

Décès de Hiroshi Yamauchi, figure emblématique de Nintendo

Joueur Nintendo depuis la NES, c'est avec une certaine tristesse que je vois partir Hiroshi Yamauchi dont j'entendais régulièrement parler dans les magazines de jeux vidéo, à une lointaine époque. Il a contribué à façonner une partie du monde vidéoludique, à la tête de Nintendo de 1949 à 2002.

Logo Pokémon

Pokémon X/Y et MétaGame : GET READY TO RUMBLEEEE !

L'équipe de JOL-Pokémon nous prépare au raz de marée en perspective avec la sortie prochaine de Pokémon X/Y. Alors que la 3DS a le vent en poupe au Japon avec l'énorme succès de Monster Hunter 4, Nintendo va sortir l'un de ses principaux atouts sur console portable avec cette nouvelle séquelle apportant son lot de nouveautés.

Logo de Firefall

Firefall gèle son système PvP en attendant une refonte complète

Le titre du studio de Red 5 Studios est en grande difficulté, avec notamment des licenciements parmi ses effectifs. Et la situation ne va pas s'arranger tandis que d'après Mark Kern, les mécaniques PvP de Firefall ne fonctionnent pas. Elles sont donc gelées, le temps d'être repensées et réintégrées ultérieurement. Reste le gameplay PvE - celui-là même que Mark Kern présentait comme le fossoyeur des MMO.

Vous pouvez suivre toute l'actualité au fil de la semaine sur notre page Facebook et sur Twitter.


  • En chargement...