Phosphor Games annonce Nether et ouvre les inscriptions de son jeu de survie horrifique

DayZ fait des émules et les jeux de survie se multiplient. Le studio Phosphor Games annonce le sien, Nether, mais y ajoute une touche de post-apocalyptique, une atmosphère horrifique et imagine un gameplay vertical.

Phosphor Games annonce Nether et ouvre les inscriptions de son jeu de survie horrifique
nether01.jpg

Depuis DayZ, le jeu de survie est un genre qui fait des émules et on ne compte plus les variations sur un même thème. Et le studio Phosphor Games propose aujourd'hui la sienne avec Nether, se focalisant sur les fondamentaux du genre (la survie et l'atmosphère oppressante) mais sans zombies (remplacés par des mutants) et en y ajoutant un univers post-apocalyptique influençant le gameplay.

Présenté donc comme un « jeu de survie horrifique », Nether entend plonger le joueur dans un vaste univers ouvert (open world), angoissant et qui rompt avec les grands espaces des classiques du genre. Ici, le joueur évolue dans des espaces urbains, faits de buildings imposants permettant d'intégrer une dimension verticale au gameplay - un sniper y trouvera une position idéale pour atteindre ses cibles, les explorateurs fouillant des appartements inoccupés ne risqueront pas grand-chose de la rue mais devront compter avec les explorateurs des étages inférieurs et supérieurs - et le cas échéant, se ménager des itinéraires de fuites malgré l'altitude.
Dans ce contexte, le joueur devra compter avec des créatures mutantes belliqueuses (nées d'un cataclysme survenu dix ans plus tôt), mais aussi avec les autres joueurs pouvant être tantôt hostiles, tantôt des alliés précieux dans le cadre d'alliances et pouvant aider à survivre dans un monde peu hospitalier (pour collecter des ressources, se protéger mutuellement).

Si la forme précise de Nether reste encore relativement nébuleuse, le studio Phosphor Games promet d'ores et déjà des serveurs « hardcore » où la mort des personnages est permanente et des serveurs plus accessibles où la mort d'un protagoniste devrait être un peu moins contraignante (le joueur perd son équipement, mais conserve le nom de son personnage, ses points d'expérience et ses compétences).
Pour se forger une opinion plus précise, le développeur prévoit le lancement d'un bêta-test d'ici l'automne et les inscriptions ouvrent dès aujourd'hui sur le site officiel (encore très minimaliste). Les retours des testeurs détermineront la date de sortie du jeu, pour l'instant annoncé exclusivement sur PC.

Réactions (29)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Nether ?

1 aime, 7 pas.
Note moyenne : (8 évaluations | 1 critique)
4,2 / 10 - Médiocre

Aucun jolien ne joue à ce jeu, 2 y ont joué.