Game of Watchcraft, le « demake » du « MMO favori de tout le monde »

Certains MMO deviennent des phénomènes de société et donne donc lieu à des parodies (entre hommage et satire). Sur iPad, Game of Watchcraft s'approprie les codes du genre et les réinterprète (librement).

Game of Watchcraft, le « demake » du « MMO favori de tout le monde »

À bien des égards, le MMO est (a été ?) un phénomène de société et le genre marque incontestablement l'industrie du jeu vidéo. Et comme tous les phénomènes qui s'institutionnalisent, les MMO les plus emblématiques font aussi l'objet de pastiche plus ou moins significatifs.
Le studio indépendant australien Clicker et ses deux développeurs ont profité de la première édition de la PAX en Australie (la déclinaison Pacifique du salon américain) pour présenter leur projet Game of Watchcraft: Spawn of Squishy. Et si son logo présente quelques similitudes avec celui d'un MMO bien connu, ce n'est pas un hasard.

Game of Watchcraft se veut en effet le « demake » (un remake, mais aux allures rétro et reprenant les codes des jeux sur console LCD des années 80) du « MMO préféré de tout le monde », librement inspiré de son gameplay tel qu'interprété par le duo de développeurs.

« Accomplissez des quêtes ! Affrontez des bosses ! Gagnez des niveaux ! Accomplissez plus de quêtes ! Combattez à nouveau des bosses ! Et on a mentionné que vous gagnez des niveaux ? Game of Watchcraft est une nouvelle expérience de jeu qui fait sensation dans le pays. Les joueurs y consacrent des heures, des semaines, leur épouse et leur carrière, embarqués dans un monde riche et profond, immergés dans les graphismes et des actions répétitives. Pourrez-vous survivre à cet appel addictif ? »

Au programme, les joueurs pourront se lancer à l'assaut de missions interminables, assassiner des cohortes de gobelins innocents et combattre des créatures bien plus grandes qu'eux. Et le titre joue pleinement la carte « old school », revendiquant des graphismes, une bande-son ou un gameplay inspiré des jeux aujourd'hui vieux d'une trentaine d'années (sur consoles LCD), mais transposé sur iPad et en HD.
Les uns y verront un hommage à un certain MMO dont il ne faut pas prononcer le nom, les autres une satire ou une blague potache - d'autres encore, tout juste un coup de pub puisque le jeu est aujourd'hui disponible à la vente sur l'App Store australien (et partout dans le monde partir du 14 août prochain). En attendant d'autres « réinterprétations » du même acabit au sein d'une série déjà baptisée LCDemakes.


  • En chargement...