Monster Hunter Online illustre le Gypceros

À dix jours du coup d'envoi du bêta-test chinois, Monster Hunter Online poursuit son étude zoologique et s'intéresse aujourd'hui au gypceros. Un monstre peu puissant mais disposant d'un arsenal efficace face aux groupes mal préparés.

En bref. Dans dix jours, le 28 juin prochain, Monster Hunter Online accueillera ses premiers testeurs chinois. D'ici là, le groupe Tencent se rappelle à notre bon souvenir et continue son tour d'horizon du bestiaire du MMO, présentant quelques-uns des monstres d'envergure que les joueurs seront amenés à traquer au cours de leurs parties de chasse.
Le site officiel dévoile aujourd'hui l'une des créatures emblématiques de la série des Monster Hunter, le Gypceros (une Wyvern).

Monster Hunter Online illustre le Gypceros

Présent dans les zones marécageuses, le Gypceros est présenté comme une créature redoutable : non seulement son cuir épais lui octroie une protection efficace contre les coups, mais il se révèle très susceptible et prompt à attaquer quiconque l'approche d'un peu trop près.
Il assène de violent coup de becs (lui permettant au passage de voler des objets brillants à ses assaillants) et est doté de « poches de poison » grâce auxquelles il injecte une toxine foudroyante à ses adversaires. Le Gypceros porte en outre un cristal au sommet du crâne (qui est aussi l'un de ses points faibles), projetant ponctuellement un flash éblouissant capable de désorienter les chasseurs imprudents (au point de les assommer pendant quelques instants).
Un arsenal plutôt efficace et capable de faire des ravages chez les groupes de chasseurs mal préparés - même si le Gypceros n'est pas le monstre le plus puissant de la série des Monster Hunter. Selon le développeur, il nécessite simplement d'être abordé par des chasseurs bien coordonnés et ayant préparé leurs stratégiques d'attaque.

Gypceros
Gypceros
Gypceros

  • En chargement...

Que pensez-vous de Monster Hunter Online ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,3 / 10 - Intéressant