Activision Blizzard pourrait s'émanciper de Vivendi

Vivendi reste actuellement l'actionnaire majoritaire d'Activision Blizzard. Le groupe français, en quête de liquidités, entend néanmoins vendre sa participation... qui pourrait être rachetée par Activision Blizzard qui cherche à gagner en indépendance.

On s'en souvient, en 2008, le groupe Vivendi (la maison-mère de Blizzard Entertainment) entrait au capital d'Activision et, dans le cadre d'un accord de 18 milliards de dollars, engendrait le groupe Activision Blizzard - premier éditeur occidental de jeux vidéo et qui affiche une santé financière insolente. Pour autant, depuis l'été 2012, Vivendi cherche à vendre sa participation dans le capital d'Activision Blizzard (valorisée à quelque huit milliards de dollars) afin de reconstituer ses liquidités et éponger partiellement ses dettes. Et depuis presque un an, l'opération financière échoue à se concrétiser faute d'acquéreurs suffisamment sérieux.

Pour autant, alors que Vivendi présentait hier ses comptes trimestriels (en berne, voyant son bénéfice net chuté de 23,6%, plombé par les résultats de sa filiale SFR), son directeur financier Philippe Capron précisait que « le conseil d'administration examine actuellement les différentes options » en la matière « afin d'optimiser son bilan » et que la vente restait aujourd'hui d'actualité.
Et selon « une source proche du dossier » rapportée par le Wall Street Journal, l'acquéreur des parts de Vivendi dans Activision Blizzard pourrait être le groupe Activision Blizzard lui-même (à hauteur de 60%), qui dispose manifestement des ressources nécessaires et se dit en quête d'autonomie. Si l'opération se conclue, Activision Blizzard pourrait retrouver une forme d'indépendance.

Réactions (52)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Activision Blizzard ?

31 aiment, 106 pas.
Note moyenne : (140 évaluations)
2,9 / 10 - Mauvais