World of Tanks vs. Project Tank (devant les tribunaux)

Le Chinois ChangYou s'apprêtait à lancer son Project Tanks. Le studio Wargaming y voit trop de similitudes (graphiques et de design) avec World of Tanks et engage des poursuites contre le concurrent. Confrontation.

World of Tanks vs. Project Tank (devant les tribunaux)
Project Tank

Le studio Wargaming s'est fait une spécialité de concevoir des titres compétitifs dont le gameplay repose essentiellement sur des affrontements PvP - dont le plus populaire n'est autre que World of Tanks. Et manifestement, la prochaine « arène » dans laquelle Wargaming entend descendre devrait être les tribunaux de l'Illinois.
Le développeur Wargaming vient en effet d'engager des poursuites contre le Chinois ChangYou, qu'il accuse de violations de propriété intellectuelle : le groupe chinois aurait copié World of Tanks afin de réaliser Projet Tank, un Web MMO compétitifs opposant des tankistes, exploité via son portail GameBox.

Pour appuyer son action, Wargaming souligne « le manque d'originalité » de Project Tank (qui reprendrait donc à son compte les créations originales de World of Tanks) et des similitudes engendrant des risques de confusion entre les deux titres.
Selon Wargaming, rapporté par Polygon, Project Tank « copie l'intrigue, le thème, l'ambiance, le contexte de World of Tanks, en plus d'en reprendre les fonctionnalités, les objets, les tanks et les dessins conceptuels ». Et de préciser que les deux titres débutent de la même façon, que la gestion des garages ou de l'interface sont également similaires et que même les tanks inventés par Wargaming (ne s'appuyant donc pas sur la réalité historique pour mieux s'intégrer au gameplay) se retrouvent dans Project Tank. Le jeu violerait en outre les brevets déposés par Wargaming, portant sur la gestion et « le matchmaking de batailles dynamiques dans le cadre de jeux multijoueurs ».
Les juges de l'Illinois trancheront, mais d'ici là, la confrontation prend un tour médiatique. En réponse à l'action judiciaire de Wargaming (jugée « sournoise »), ChangYou en appelle à la mobilisation de ses joueurs. Wargaming aurait utilisé « son influence » pour faire fermer la page Facebook de Project Tank et tenterait de « saboter » le jeu, pourtant « fruit des efforts [du développeur] pour restituer les scènes de batailles de la Seconde guerre mondiale ». ChangYou se dit surtout « choqué par l'action de Wargaming [...], qui se sent manifestement menacé par un Web MMO en bêta fermée qui ne cherche qu'à proposer une offre moins chère, plus juste et plus accessible aux joueurs du monde entier ».
En attendant la décision des juges, la bêta fermée du Project Tank a été interrompue, mais le groupe ChangYou assure que la bêta ouverte sera lancée normalement « le mois prochain ».

Réactions (35)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Wargaming.net ?

9 aiment, 4 pas.
Note moyenne : (13 évaluations)
5,1 / 10 - Moyen