Simplification des interfaces de MMO : une tendance de l'industrie

Longtemps, les MMO affichaient des interfaces particulièrement denses, parfois complétées d'add-on. Les développeurs ont aujourd'hui tendance à faire machine arrière et militent pour leur simplification. Un risque pour le gameplay ?

Simplification des interfaces de MMO : une tendance de l'industrie

De par leur nature, les MMO ont longtemps affiché des interfaces extrêmement « denses », composées de très nombreux menus. Et pour cause, les MMO intègrent normalement de nombreuses options d'interactions (permettant de discuter avec les autres, de suivre l'évolution de son groupe, etc.) et repose surtout en principe sur des gameplay largement articulés autour des personnages des joueurs (qui progressent, gagnent des niveaux, apprennent de nouvelles compétences, acquièrent de nouveaux équipement, etc.). Autant de composantes qu'il faut gérer et caser dans une interface cohérente, mais souvent riche. Les joueurs eux-mêmes, parfois, en redemandent et complètent l'interface originale du MMO avec des add-on, ajoutant encore de nouvelles fenêtres et options sur l'écran.
Pour autant, malgré cette tendance ancienne, il apparait que de plus en plus de MMO récents adoptent manifestement une approche radicalement opposée et s'attachent aujourd'hui à proposer des interfaces réduites, voire minimalistes. C'est ce que revendique Andy Velasquez, producteur en chef de Neverwinter chez Cryptic (dont l'interface a suit une cure d'amaigrissement), qui répond à Forbes.

« Il y a en effet actuellement une tendance dans l'industrie [du MMO] qui tend à [réduire la taille de l'interface de jeu]. Nous ne sommes pas la seule équipe de développement lassée de jouer avec une interface trop chargée et qui essaie de la réduire. Et je ne pense pas que nous serions la dernière à adopter cette direction.
Je pense que les joueurs eux-mêmes réclameront "moins de fouillis" dans les interfaces une fois qu'ils auront gouté à des jeux comme Neverwinter. Tôt dans le développement, nous avions une interface plus traditionnelle, avec des tonnes de barres de raccourcis un peu partout à l'écran et nous avons décidé de l'alléger, et me demande le sentiment d'une meilleure immersion dans l'univers de jeu, au travers de mon personnage. Je pense que nombre de nos joueurs arriveront à la même conclusion et seront de moins en moins satisfaits avec le paradigme de ces dernières années voulant qu'il y ait des boutons et des barres de raccourcis partout. »

Neverwinter est effectivement loin d'être le seul jeu en ligne à adopter cette approche : Guild Wars 2 et Diablo III ou prochainement The Elder Scrolls Online aussi revendiquent cette volonté de simplifier les interfaces pour mieux immerger les joueurs. Et si la tendance contribue sans doute à une meilleure accessibilité des jeux (plus facile à prendre en main), tout en facilitant aussi les portages vers des plateformes diverses (consoles ou mobiles), on pourrait aussi redouter une simplification des mécaniques de jeu. On imagine que le débat portant sur le juste équilibre entre accessibilité et complexité a encore quelques beaux jours devant lui.

Réactions (50)


  • En chargement...