« Le jeu strictement solo est un format obsolète »

Selon Cevat Yerli, CEO de Crytek, le jeu solo tel qu'on le connait est une notion obsolète, qui a vocation à disparaitre au profit d'expériences à vivre seul mais connectées pour profiter du dynamisme apporté par les joueurs.

« Le jeu strictement solo est un format obsolète »

Si le studio Crytek est connu entre autres pour son moteur (le CryEngine) ou ses jeux à gros budgets (la série des Crysis, notamment), son CEO Cevat Yerli imagine néanmoins, de longue date l'avenir du jeu vidéo sur PC et console, en free-to-play et en ligne. Et pour associer les actes à la parole, Crytek prépare sa propre plateforme de distribution en ligne (Gface, qu'il présente comme une « bibliothèque collective de jeux ») et s'apprête à lancer Warface, son prochain shooter online s'appuyant sur un gameplay à la fois coopératif et compétitif, en free-to-play.
Mais Cevat Yerli, qui répond à IGN, va aujourd'hui un peu plus loin dans sa démonstration, estimant peu ou prou que la notion de jeu solo a fait son temps et a vocation à laisser la place aux expériences connectées.

« Je pense que la notion d'expérience "single-player" a fait son temps. Je ne dis pas qu'il n'y aura plus à l'avenir d'expériences ludique pour un joueur unique... mais qu'elles pourraient être qualifiées de jeu solo connecté ou de jeu online solo.
Les composantes online et social replacent le joueur solitaire dans un nouveau genre de contexte et apportent de réels atouts qui vous incitent par exemple à prendre part à une approche narrative connectée [partagée], plutôt que strictement solitaire. Bien sûr, si la technologie vous impose aujourd'hui de jouer online à des jeux solo, ça n'a pas de sens. Mais si vous trouvez un bénéfice réel à être connecté, vous voudrez faire partie de cet ensemble. »

Et force est de constater qu'on retrouve déjà cette approche dans nombre de jeux jouables seuls (et/ou à plusieurs), mais imposant une connexion et s'appuyant sur des univers ouverts (s'appropriant les codes du MMO).
Cevat Yerli imagine par exemple le potentiel d'un Walking Dead (le jeu solo de Telltale, narratif et distribué en épisodes), toujours jouable seul mais connecté à un univers persistant et évolutif en fonction des actions des autres joueurs. Pas un MMO au sens strict du terme, donc, mais une expérience connecté qui gagnerait en dynamisme en ne se limitant pas à des interactions avec une intelligence artificielle, mais en y insufflant la « vie » d'autres protagonistes, même de façon asynchrone. De là à imaginer qu'à terme le jeu strictement solo et cloisonné a vocation à disparaitre ? Peut-être.

Réactions (65)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Crytek ?

10 aiment, 9 pas.
Note moyenne : (19 évaluations)
5,1 / 10 - Moyen