Le free-to-play, le modèle dominant sur console à l'avenir

D'aucuns imaginent la mort des consoles. Pour d'autres (comme CCP ou Crytek), elles pourraient simplement faire évoluer leurs modèles économiques et adopter largement les méthodes de monétisation du free-to-play.

Le free-to-play, le modèle dominant sur console à l'avenir

Les consoles font actuellement l’objet d’une attention toute particulière : les uns imaginent déjà leur disparition au profit d’autres supports (le PC, les plateformes mobiles), les autres trépignent en attendant la prochaine génération de machine (Sony devrait présenter sa PS4 ce soir, en attendant que Microsoft lui emboîte le pas).
Pour d’autres, les consoles pourraient se contenter d’adopter les modèles économiques (notamment le free-to-play) qui font leur preuve sur d’autres supports. C’est le point de vue à la fois de CCP Games et de Crytek – l’un et l’autre prêchant pour leur paroisse car porteurs de projets « gratuits » déjà destinés aux consoles (comme Dust 514, le MMOFPS de CCP sur PS3) ou en passe de l’être (Warface, le shooter online de Crytek qui imagine son avenir uniquement en free-to-play).

Chez CCP, David Reid « imagine difficilement un ralentissement de la transition vers le free-to-play dans un avenir proche, dans la mesure où le modèle fonctionne auprès des joueurs. Au fur et à mesure qu’on approche du lancement de la prochaine génération de console, je m’attends à voir de plus en plus de titres AAA distribué selon un modèle free-to-play.
Ce qui est d’ores et déjà commun sur PC, tablettes et smartphones a vocation à devenir la principale méthode de monétisations des jeux consoles d’ici à la fin de vie de la prochaine génération de console. »

Coop

Un peu moins catégorique, Phillipe Stegmann, en charge des mécaniques de monétisations des jeux chez Crytek considère que les constructeurs de consoles ne peuvent ignorer la tendance à la baisse des ventes physiques et qu’à ce titre, ils ne peuvent pas se permettre de faire la sourde-oreille aux appels du free-to-play.

« Plus il y a de méthodes de financements intégrées à une plateforme, plus cette plateforme sera attractives. Au regard de ce postulat, je prédis que toutes les options actuelles de monétisations [vente au détail, mais aussi boutiques en ligne, abonnements et autres] seront prises en charge par les consoles. »

Quand d’aucuns imaginent la mort des consoles du fait d’une incapacité à rivaliser avec les options de consommation qu’offrent le jeu PC ou le jeu mobile, les constructeurs pourraient répondre en adoptant simplement les méthodes déjà en place sur les plateformes qui les menacent.

Réactions (28)


  • En chargement...

Que pensez-vous de CCP ?

16 aiment, 12 pas.
Note moyenne : (30 évaluations)
4,8 / 10 - Moyen