Outspark réduit ses activités occidentales, Gamigo reprend Fiesta Online

Pionnier de l'adaptation de MMO free-to-play asiatique en Occident, Outspark licencie et réduit ses activités. Si juridiquement la société existe toujours, ses jeux pourraient être vendus.

Outspark réduit ses activités occidentales, Gamigo reprend Fiesta Online

Voici quelques semaines, le Taiwanais Gamania renonçait à ses activités en Occident. Manifestement, aujourd'hui, le Coréen Outspark lui emboite le pas.
Dès 2007, le studio coréen fondé par Susan Choe (anciennement à la tête de Yahoo! Games) s'était spécialisé, bien avant la concurrence, dans la localisation et l'exploitation de MMO free-to-play venus d'Asie, en Occident. Le groupe exploitait ainsi dans jeux comme Luvinia Online, Divine Souls ou Fiesta Online et depuis quelques jours, tous ont fermé leurs portes.

Dans la foulée, l'Allemand Gamigo annonçait vendredi dernier reprendre les droits d'exploitation nord-américains de Fiesta Online (Gamigo l'exploitait déjà en Europe) ainsi qu'une « part substantielle des salariés » d'Outspark assurant la gestion du jeu. 

Si Outspark ne semble plus très actif en Occident, le CEO Philip Yun précise néanmoins que la société existe toujours et conserve un catalogue de licences (dont un projet de jeu non encore annoncé). Pour autant, Outspark a aussi dû procéder à des licenciements et seule subsiste une « petit équipe resserrée ». Le conseil d'administration décidera prochainement si la société doit être définitivement fermée et les licences vendues ou si ses activités peuvent reprendre. 

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Outspark ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation)
5,1 / 10 - Moyen