« Redéfinir la vision des joueurs sur les jeux Facebook »

Le jeu en ligne représente 30% des activités de Facebook, mais les « jeux sociaux » trop casual peinent à fidéliser les joueurs. Facebook entend donc faire évoluer l'image du jeu Facebook et proposer aussi des FPS, RTS et MMO pour gamers.

« Redéfinir la vision des joueurs sur les jeux Facebook »

C'est une évidence, Facebook a su fédérer une audience colossale (1,06 milliards d'inscrits, dit-on) que le réseau social a néanmoins longtemps peiné à monétiser. Le « jeu social » (ces jeux distribués sur les réseaux sociaux) est néanmoins l'un des leviers financiers du groupe, représentant 30% des sources de revenus du groupe.
Pour autant et sans caricaturer, les « jeux sociaux » s'adressent le plus souvent à un (très vaste) public, plutôt casual, mais aussi difficiles à fidéliser et dépensant relativement peu (les résultats en berne des ténors du jeu social, Zynga en tête, le démontrent). Pour préserver ses parts de marchés, Facebook entend donc miser sur le jeu « pour hardcore gamers » et affiche quelques projets en la matière pour 2013.

Fort d'un mouvement initié depuis quelques mois, en 2013, Facebook devrait accueillir « 10 jeux de très haute qualité, ciblant spécifiquement les hardcore gamers et avec l'objectif de « retenir les joueurs sur le réseau social pendant plus longtemps ». Sean Ryan, en charge des relations avec les développeurs tiers de jeux chez Facebook, s'en explique auprès de Reuters.

« Vous verrez toute une série de jeux débarquer tout au long de l'année et plus particulièrement au cours des deux prochains trimestres et vous verrez qu'ils vont redéfinir ce que les joueurs pensent généralement des jeux Facebook. Facebook proposera toute une gamme de jeux, du titre casual jusqu'aux FPS, aux MMO ou aux jeux de stratégie en temps réel - des types de jeux pour les gamers, axés sur des affrontements player-versus-player.
Au même titre que les hardcore gamers interagissent déjà online ou forment des clans multijoueurs sur les réseaux des consoles comme le XBox Live, Facebook peut être un support social susceptible d'accueillir les communautés et d'aider à populariser des jeux. »

Pour David Ebersman, directeur financier de Facebook, « les écosystèmes vidéo ludiques continuent de montrer des signes de bonne santé et de diversification », laissant augurer « une croissance des revenus générés par le jeu » notamment de la part des core gamers qui « jouent plus, paient plus et génèrent un revenu moyen par utilisateur plus élevé que les joueurs traditionnels de jeux sociaux ». Et manifestement Facebook revendique sa part du gâteau. On attendra de juger sur pièce les titres que le réseau social entend leur proposer, mais Facebook est en discussion avec les développeurs du FPS Offensive Combat ou du RTS Stormfall: Age of War et d'ores et déjà, des catégories « jeux d'action » et « jeux de stratégie » ont fait leur apparition dans l'App Center du réseau social. De quoi faire évoluer l'opinion des gamers sur les « jeux Facebook » ?

Réactions (14)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Facebook Inc ?

2 aiment, 27 pas.
Note moyenne : (30 évaluations)
2,2 / 10 - Très mauvais