Electronic Arts réduit ses pertes mais aussi son chiffre d'affaires

La nuit dernière, Electronic Arts publiait ses résultats pour le dernier trimestre 2012 : le groupe réduit drastiquement ses pertes mais aussi son chiffre d'affaires, investit le jeu mobile et attend les prochaines consoles.

La nuit dernière, Electronic Arts présentait les résultats de son troisième trimestre fiscal 2013 (couvrant la période d'octobre à décembre 2012) et le géant américain affiche des résultats en demi-teintes.
Electronic Arts a ainsi réalisé un chiffre d'affaires de 921 millions de dollars sur le dernier trimestre 2012 (contre 1,06 milliards au cours du même trimestre fin 2011). Des résultats en-deçà des espérances que le groupe explique notamment par l'attente des joueurs des prochaines consoles (qui n'investissent plus dans la génération actuelle) ou les piètres résultats de Medal of Honor et qui l'oblige à revoir ses prévisions annuelles à la baisse. Pour autant, EA réduit aussi ses pertes, qui atteignent toujours 45 millions de dollars mais à mettre en regard des 205 millions de pertes nettes enregistrées à la même époque fin 2011.

EA entend quoiqu'il en soit néanmoins toujours se positionner comme une pure play digital gaming company (réalisant l'essentielle de ses activités en ligne) et revendique par exemple 39 millions de clients sur sa plateforme de vente en ligne Origin (quand bien même son activité de ventes en ligne de jeux connait une baisse de 57% par rapport à la même période l'année dernière, alors portées par les sorties de Star WarsThe Old Republic et Battlefield) ou 2,9 millions d'abonnés payant à son offre Battlefield 3 Premium (générant un chiffre d'affaires de 108 millions de dollars sur le trimestre).
Fort des tendances actuelles en matière de jeux mobile, EA se veut le premier éditeur mondial de jeux iOS en 2012 (et travaille à combler son retard sur plateforme Android) : à lui seul, son jeu mobile The Simpsons: Tapped Out a ainsi généré 23 millions de dollars de recettes, pour un total de 100 millions pour la branche mobile du groupe (soit une progression de 18% d'une année sur l'autre).

Malgré des chiffres en demi-teintes, le CEO John Riccitiello défend son groupe : « Electronic Arts compte parmi les licences le plus rentables de l'industrie vidéo ludique », FIFA 13 s'est vendu à 12 millions d'unité (23% de plus que FIFA 12), les précommandes de Dead Space 3 surpassent celle de Dad Space 2, tout comme celles de Crysis 3 qui surpassent celles du 2 de 40%. Ce qui n'empêche pas le cours d'EA de perdre 2% ce matin, suite à l'annonce de la réduction de ses perspectives annuelles.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Electronic Arts ?

13 aiment, 144 pas.
Note moyenne : (157 évaluations)
1,5 / 10 - Très mauvais