Monarch s'annonce en bêta-test et illustre son gameplay RPG/ STR

Dans Monarch, en plus de contrôler son héros, le joueur prend la tête d'une troupe de mercenaires pour conquérir des forteresse, occuper des territoires ennemis et voler leurs ressources ou encore harceler l'adversaire pour affaiblir ses défenses.

Dévoilé la première en fois début 2011 en Corée, puis présenté à l'Occident l'été dernier, Monarch s'apprête à accueillir les joueurs sud-coréens en bêta-test afin de leur présenter son gameplay mêlant jeu de rôle et jeu de stratégie dans un contexte massivement multijoueur.

Monarch s'annonce en bêta-test et illustre son gameplay RPG/ STR
20121026114337588849.jpg
20121026114451785218.jpg
20121026114510772887.jpg

Selon le groupe CJ (qui distribue le jeu sur sa place plateforme Netmarble), Monarch entend proposer des affrontements qui se veulent « réellement massifs ». Plus concrètement, dans Monarch, le joueur incarne un héros (comme dans tout MMO), mais contrôle aussi une troupe de mercenaires aux capacités propres (archers, soldats, etc.), qu'il faudra équiper et entretenir. Le développeur va plus loin puisque le jeu intègre des systèmes de conquêtes de forteresse (fréquents dans les MMO coréens), mais aussi, nous dit-on, des mécanismes d'occupation de territoires adverses (au nom de l'effort de guerre, le joueur s'approprie un village et ses ressources, par exemple) ou encore de harcèlement de l'ennemi, en pillant les caravanes de ravitaillement du seigneur local pour handicaper ses défenses.

Mais au-delà des discours, on pourra juger sur pièce à partir de demain lundi 14 janvier, en bêta-test coréen (accessible, selon l'exploitant, à l'ensemble des inscrits du portail NetMarble). Les curieux pourront quoiqu'il en soit télécharger le client de Monarch sur le site officiel.

Réactions (20)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Monarch ?

6 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (6 évaluations | 0 critique)
5,4 / 10 - Intéressant