Survarium lance son site officiel et précise son gameplay

En attendant une sortie l'année prochaine, Survarium ouvre son site officiel et précise son gameplay. Dans le MMO de survie, les blessures seront par exemple localisées et impacteront les capacités du personnage (et non uniquement ses points de vie).

Considéré comme la « suite spirituelle » des STALKER (même équipe de développement, même esprit sombre, même approche de gameplay mâtinée de survival game), Survarium est attendu dans le courant de l'année prochaine. D'ici là, le développeur Vostok Games lance aujourd'hui le site officiel de son MMOFPS et en profite pour dévoiler quelques nouvelles images du jeu (devant illustrer à la fois l'atmosphère graphique du MMO et le souci du détail des zones à explorer).

Survarium lance son site officiel et précise son gameplay
survarium-screen-10-radar.jpg
survarium-screen-11-radar.jpg
survarium-screen-12-radar.jpg

Dans la foulée, le développeur publie son quatrième journal de développement vidéo, s'attardant cette fois sur une nouvelle faction, le Black Market (cette faction « Marché Noir », très mobiles et violente, façon bikers, est spécialisée dans le commerce de produits de contrebande), ou encore sur l'une des zones du jeu, l'Ecole. Outre qu'elle est conçue pour permettre à la fois aux snipers et aux adeptes du combat rapproché de s'exprimer, l'Ecole l'un des principaux foyers infectieux du jeu (pour mémoire, la trame de Survarium s'appuie sur la survenue d'une pandémie ayant touché la faune et la flore mondiale, rendant bêtes et plantes agressives et hostiles envers l'humanité). Le lieu est dangereux, mais renferme des mutations aux propriétés manifestement attractives puisque d'aucuns affirment qu'on pourrait y ressusciter les morts...

Et d'apporter dans la foulée quelques précisions sur les mécanismes de dommages infligés aux autres joueurs, selon les armes utilisées. On nous promet que chaque arme aura un comportement et des effets différents, mais on retient surtout que les dégâts infligés ne se contentent pas de faire perdre des points de vie. Les effets des blessures seront différentes selon la zone corporelle touchée (le torse, les bras, les jambes, etc.) et le type de blessures infligées (saignement, fractures). Ainsi, un joueur touché au bras visera avec plus de difficulté, une blessure à la jambe devrait handicaper la mobilité du personnage. Manifestement, foncer dans le tas ne sera pas une option particulièrement efficace et se montrer vigilant devrait vite devenir une nécessité.

Réactions (14)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Survarium ?

8 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (9 évaluations | 0 critique)
6,6 / 10 - Très prometteur