NCsoft se restructure et reprend le contrôle de ses activités occidentales

Outre ses activités en Asie, NCsoft comptait aussi une nébuleuse de structures en Occident. Le groupe crée NC West Holdings (détenu à 100% par NCsoft Korea) pour centraliser et coordonner ses activités américaines et européennes.

Géant incontesté en MMO en Corée du Sud, NCsoft a néanmoins aussi développé des activités en Occident et y a créé ou pris le contrôle de plusieurs studios d'éditions ou de développement en charge de ses activités en Europe et sur le continent nord-américain. Une nébuleuse comptant pléthore de structures s'intégrant dans un organigramme complexe : en vrac, on y trouvait les studios ArenaNet ou Carbine, respectivement développeur de des deux Guild Wars ou de WildStar, mais on se souvient de NC Europe (sur le Vieux continent), NC Austin (en charge alors de feu Tabula Rasa) et NC Interactive, les trois entités du groupe qui engendrèrent NC West en 2008, peu ou prou placé sous le contrôle des exécutifs d'ArenaNet à Seattle (qui bénéficiait donc d'une certaine autonomie). Et manifestement, NCsoft entend aujourd'hui simplifier son organigramme et reprendre le contrôle de ses activités en Occident.

NCsoft se restructure et reprend le contrôle de ses activités occidentales

Le 24 novembre dernier, la maison-mère sud-coréenne (NCsoft Corporation) procédait ainsi à une restructuration de ces bureaux et filiale en Europe et sur le continent américain. NCsoft vient de créer une holding, NC West Holdings (capitalisée à hauteur de 50,5 milliards de wons, que la maison mère coréenne détient à 100%), ayant pour unique rôle de centraliser et coordonner les activités occidentales du groupe, en contrôlant les trois entités restantes du groupe : NC Interactive, ArenaNet et Carbine Studios (les 809 millions de parts que NCsoft détenait dans NC Interactive et ArenaNet ont été transféré à la holding pour plus de 70 milliards de wons).
Plus prosaïquement et au-delà des considérations comptables ou juridiques, les joueurs noteront que NC Interactive assurera la gestion nord-américaine d'Aion et Blade and Soul, ArenaNet restera en charge de Guild Wars et Guild Wars 2, alors que Carbine doit poursuivre le développement de WildStar. Les trois studios ont vocation à travailler de façon indépendante les uns des autres, mais rendent des comptent directement à la maison mère, via NC West Holdings. On ignore les conséquences effectives de ces modifications (sinon que les structures occidentales du groupe dépendent maintenant directement de la maison mère coréenne) mais on comprend mieux maintenant les raisons (comptables) de la fermeture de Paragon Studios et City of Heroes, le 30 novembre dernier.

Réactions (13)


  • En chargement...

Que pensez-vous de NCsoft ?

41 aiment, 38 pas.
Note moyenne : (83 évaluations)
4,6 / 10 - Moyen