Jeux sociaux : 85% des joueurs abandonnent au bout de 24 heures

Les jeux sociaux (distribués sur Facebook, notamment) revendiquent des populations de joueurs colossales. Pour autant, selon Playnomics, 85% abandonnent au bout de 24h et 95% en un trimestre.

Les jeux sociaux (ces titres distribués sur les réseaux sociaux, notamment Facebook) ont cette particularité, dit-on, d'attirer des masses colossales de joueurs (certains revendiquent des millions, voire des dizaines de millions de joueurs actifs chaque jour). Pour autant, et on le sait tout autant, ces mêmes jeux sociaux peinent à fidéliser durablement leurs joueurs.
Aujourd'hui, la dernière étude en date de l'institut Playnomics pose quelques chiffres sur ce sentiment.

Selon l'institut (dont l'étude reflète des comportements enregistrés de juillet à septembre dernier), 85% des joueurs américains testant des jeux sociaux les abandonneraient au bout d'une journée. Et 95% de ceux s'étant inscrit à un jeu social l'avaient abandonné au terme du trimestre.
Au rang des chiffres significatifs ou insolites, Playnomics rapporte aussi en vrac que le taux d'abandon est plus élevé chez les joueuses que chez les joueurs, même si les joueuses y jouent sensiblement plus longtemps avant de renoncer. On y note aussi que le vendredi et le samedi sont les jours les plus propices aux dépenses dans les boutiques de jeux free-to-play (on peut le comprendre dans le cadre d'un loisir), alors qu'inversement, les lundi et mardi sont les jours où les boutiques sont les moins fréquentées mais où les joueurs jouent le plus longtemps.

Réactions (22)


  • En chargement...