Le mobile, un danger pour les jeux sociaux traditionnels

Une nouvelle étude montre que la montée en puissance des jeux sur smartphones et tablettes entre en concurrence forte avec les jeux sociaux traditionnels.

Une récente étude réalisée par le cabinet d'analyses Cowen & Company indique que les jeux en ligne sur smartphone et tablettes tendent à remplacer les jeux sociaux traditionnels sur Facebook, ainsi que le jeu occasionnel sur PC.

Ainsi, durant les derniers mois, les éditeurs japonais DeNA et GREE ont renforcé leur position sur Android et iOS tandis que les acteurs traditionnels de ce secteur tels que Disney (Playdom) et Zynga souffrent d'une grande perte de vitesse sur ce secteur.

Rage of Bahamut, le jeu de cartes à collectionner de DeNA, reste au top des jeux les plus rentables sur Android depuis 5 mois, tandis que le développeur indépendant finlandais Supercell, à l'origine de HayDay (une version humoristique du jeu de gestion de ferme) et Clash of Clans (jeu de stratégie online dans un univers viking) a annoncé cette semaine engranger 500.000$ de revenu chaque jour grâce à ces deux titres.

De leur côté, le total des utilisateurs des 10 plus grosses applications Facebook a perdu 9.9 millions de joueurs mensuels durant le mois de Septembre, et même si cela ne représente qu'une baisse d'1.8% par rapport aux mois précédents, nul doute que l'influence des plateformes mobiles y est pour quelque chose.

Source : http://www.gamesindustry.biz/articles/2012-10-08-mobile-eroding-demand-for-pc-social-gaming

  • En chargement...