PopCap ferme ses bureaux de Dublin et licencie 96 salariés

Après avoir licencié 50 salariés aux Etats-Unis le mois dernier, PopCap, le géant du jeu occasionnel, ferme sa succursale européenne de Dublin et licencie les 96 salariés du bureau.

PopCap ferme ses bureaux de Dublin et licencie 96 salariés

Il y a tout juste un mois, PopCap Games, le poids lourd du jeu occasionnel à qui l'on doit notamment Bejeweled, annonçait un premier plan de licenciements au sein de son bureau nord-américain de Seattle (50 salariés étaient alors remerciés) et précisait lancer dans la foulée un audit de son bureau européen, basé à Dublin.
Le résultat vient de tomber : le bureau irlandais de PopCap ferme ses portes et 96 salariés sont remerciés (le développeur précise néanmoins leur proposer un plan de reclassement que ce soit dans ses succursales nord-américaines ou au sein des bureaux irlandais d'Electronic Arts, la maison mère de PopCap depuis l'année dernière, qui doit justement recruter prochainement 300 collaborateurs pour son service clients à Dublin).

Selon Garth Chouteau, responsable des relations publiques du studio qui se confie à Gamasutra, « le marché européen reste primordial pour PopCap », mais il sera dorénavant « géré depuis [les] bureaux nord-américains [du groupe] et le réseau européen d'Electronic Arts ». Si la seule situation de PopCap n'est sans doute pas (totalement) significative de l'ensemble du marché du jeu en ligne occasionnel, de toutes évidences, « économie » reste le maître mot dans le secteur actuellement.


  • En chargement...

Que pensez-vous de PopCap Games ?

0 aime, 0 pas.