Un trimestre porté par la Chine et trois nouveaux MMO à venir

Depuis son entrée en bourse, Nexon est tenu de publier ses comptes trimestriels. On découvre un résultat en baisse, mais porté par les performances du groupe en Chine, en attendant le lancement prochain de trois nouveaux MMO.

En début d'année, le géant coréen Nexon annonçait son entrée en bourse sur les places financières japonaises. L'opération permet au groupe de se financer directement auprès des actionnaires, mais l'oblige néanmoins maintenant à publier ses résultats audités chaque trimestre (là où Nexon se contentait jusqu'alors de communiqué forcément très élogieux présentant ses résultats positifs). Nexon vient donc de publier le bilan de son deuxième trimestre fiscal clos le 30 juin dernier : le groupe dévoile des résultats en demi-teinte, porté par ses résultats en Chine en attendant le lancement prochain de plusieurs nouveaux MMO.

Entre avril et juin dernier, Nexon enregistrait ainsi un chiffre d'affaires de 22,9 milliards de yens (un peu moins de 238 millions d'euros) en baisse au regard des 30,4 milliards réalisés le trimestre précédent. Et si le groupe reste très largement bénéficiaire, enregistrant un bénéfice net de 6,8 milliards de yens (70,4 millions d'euros), son résultat est néanmoins presque divisé par deux au regard des 12,4 milliards réalisés au cours des trois premier mois de l'année.
On peut sans doute expliquer ce résultat par les investissements de poids de Nexon durant la période. Non seulement le groupe s'est offert le studio japonais InBlue Inc (spécialisé dans le développement de jeux mobiles), mais aussi une participation dans le capital du géant coréen NCsoft.
On retiendra quoiqu'il en soit le poids croissant du marché chinois dans les activités de Nexon. La Chine continentale génère à elle seule un peu moins de la moitié du chiffre d'affaires de Nexon, à hauteur de 10,7 milliards de yens et marque une progression de 49% par rapport au même trimestre l'année dernière (à titre de comparaison, le continent nord-américain et l'Europe génèrent ensemble un chiffre d'affaires d'à peine 3 milliards de yens pour Nexon). Les férus de chiffres noteront également que Nexon revendique aujourd'hui 77,4 millions de joueurs actifs chaque mois (83,1 millions au trimestre précédent), dont 10,3% fréquentent les boutiques en ligne de l'éditeur et dépensent en moyenne 16 euros par mois.

Pour autant, si les chiffres s'avèrent un brin moroses (en léger déclin, donc), Nexon voit l'avenir sereinement. D'abord grâce à ses nouveaux partenariats (avec Electronic Arts, notamment, pour exploiter FIFA Online 3 en Asie) et ensuite au regard de ses prochains MMORPG free-to-play. Le groupe entend lancer prochainement le FPS Counter-Strike Online 2, son MMORPG multiplateforme Epic of the Three Kingdoms (disponible sur PC et tablettes) et Mabinogi 2, la suite du premier opus dont on découvrait découvrir le contenu en détails lors du G-Star 2012 lors de l'automne prochain.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Nexon ?

3 aiment, 10 pas.
Note moyenne : (13 évaluations)
4,0 / 10 - Médiocre