Avant-première - Les troupes du Cartel de l'Ombre d'End of Nations

Après le Front de Libération, nous nous intéressons à la faction du Cartel de l'Ombre : ses unités expérimentales et ses stratégies sournoises se dévoilent en avant-première dans un revue de troupes vidéo.

Après avoir passé en revue les troupes du Front de Libération d'End of Nations, Trion Worlds nous dévoile en vidéo et en avant-première quelques-unes des unités emblématiques du Cartel de l'Ombre (la deuxième faction jouable du MMO de stratégie en temps réel, composée de renégats cherchant à imposer un nouvel ordre mondial), réputé pour ses technologies expérimentales et ses stratégies toute en finesses reposant sur la ruse et la discrétion.

En vrac, on y découvre l'illustration en action des deux grandes classes d'unités du Cartel des Ombres. La classe Faucheur (spécialiste des attaques éclaires) frappe vite et fort, que ce soit au sol (avec ses véhicules légers Moissonneur) ou dans les airs (avec l'aéronef Vauteur, traquant les engins volants ennemis) ou encore le Maraudeur faisant des ravages au sein de l'infanterie adverse. Les unités de la classe Spectre mise plutôt sur les frappes lourdes infligeant de gros dégâts et la discrétion : le Ravageur est blindé écrasant l'infanterie alors qu'inversement les Traqueurs (furtive) sont des troupes d'infanterie spécialement équipées pour surprendre et éliminer les blindés ennemis. Le Dépeceur, enfin, se veut un blindé résistant et conçu tout spécialement pour éliminer l'aviation adverse.
On le comprend, chacun aura son rôle à jouer sur le champ de bataille... aux stratèges ensuite de composer efficacement leurs escouades et d'utiliser à bon escient les capacités des uns et des autres.

Pour mémoire, le MMORTS End of Nations en free-to-play dans le courant de l'année et très prochainement dans le cadre de week-end de bêta-test, auquel on peut s'inscrire sur le site officiel francophone.


  • En chargement...

Que pensez-vous de End of Nations ?

26 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (32 évaluations | 0 critique)
5,5 / 10 - Assez bien