Wargaming.net s'implante en Corée et revendique 20 millions d'inscrits

Après la Russie, l'Europe et le continent nord-américain, le studio Wargaming.net s'implante en Asie : la version chinoise de World of Tanks entre en bêta ouverte et le développeur implante un bureau en Corée.

Wargaming.net s'implante en Corée et revendique 20 millions d'inscrits

En l'espace de quelques mois, le studio Wargaming.net s'est imposé aux quatre coins du monde avec World of Tanks et prochainement avec World of Warplanes (le titre compétitif de combats aériens est actuellement en bêta-test). Le studio est déjà implanté en Russie, évidemment, mais aussi aux Etats-Unis et en Europe, et s'apprête maintenant à conquérir l'Asie : le 12 avril dernier, World of Tanks était lancé en bêta ouverte en Chine (exploité par KongZhong) et aujourd'hui, Wargaming.net annonce installer un bureau en Corée du Sud afin d'exploiter l'ensemble de son catalogue au Pays du Matin Calme (et on connait l'intérêt des joueurs locaux pour les titres compétitifs).

Pour mémoire, Wargaming.net revendiquait récemment la création de plus de 20 millions de comptes dans World of Tanks à travers le monde, mais surtout un taux de joueurs payants très élevé (de l'ordre de 25% à 30% des joueurs selon l'exploitant), générant un chiffre d'affaires mensuel « à sept chiffres ». Et sans doute maintenant encore un peu plus en yuans chinois et wons coréens.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Wargaming.net ?

9 aiment, 4 pas.
Note moyenne : (13 évaluations)
5,1 / 10 - Moyen