End of Nations détaille l'arsenal du Front de Libération

En attendant l'ouverture de son bêta-test, End of Nations détaille ses unités de combat et leur rôle sur les champs de batailles. On découvre en images les troupes des classes spartiates et patriotes du Front de Libération.

Alors qu'on attend prochainement le bêta-test d'End of Nations, le MMORTS de Trion Worlds, le développeur apporte quelques détails quant à l'arsenal mis à la disposition des stratèges ayant rejoint le Front de Libération (l'une des deux factions jouables du jeu). On découvre ici les premières unités accessibles dans le jeu, appartenant aux classes Spartiate et Patriote.

Unités de la classe spartiate

Les forces spartiates sont puissantes et dévastatrices, souvent spécialisées dans les assauts frontaux. On y retrouve des unités comme le tank Archimède (un blindé de reconnaissance particulièrement efficace contre les troupes aériennes), le tank Arès (un blindé polyvalent), mais aussi le Vulcain (qui projette un jet de napalm capable de ravage dans l'infanterie ennemie, particulièrement efficace contre les structures et utile contre l'aviation) ou encore le très convoité char Titan, considéré comme impénétrable grâce à son blindage d'uranium appauvri, capable de percer les lignes ennemies pour y infliger des dégâts massifs avec son tétra-canon capable de tirer quatre obus simultanés.

Unités de la classe patriote

Peut-être un brin plus subtiles, les unités de classe patriote semblent privilégier la mobilité et la rapidité pour lancer des frappes ciblées. On y retrouve l'Aesir (un mécha d'assaut dédié à la lutte contre l'infanterie), le tank Cyclope (une unité d'artillerie mobile particulièrement redoutée pour sa cadence de tirs élevée - son « martellement infernal » - et ses obus incendiaires), le tank Mars (un blindé polyvalent) et enfin le Ragnarok, qu'on présente comme une « forteresse volante » blindée, dotée de lance-roquette et de mitrailleuse, qui en plus d'être solide et de frapper fort, se déplace vite (même s'il est incapable de cibler les autres unités volantes). Son Mjöllnir lui permet en outre de bombarder une zone pour y déchaîner l'enfer...

On le comprend, chaque unité à son rôle spécifique à jouer pour répondre stratégiquement aux assauts ennemis et devra trouver sa place au sein des escouades des stratèges pour s'imposer sur les champs de bataille.


  • En chargement...

Que pensez-vous de End of Nations ?

26 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (32 évaluations | 0 critique)
5,5 / 10 - Assez bien