Des « univers online » pour toutes les licences Electronic Arts

Electronic Arts imagine des « univers online » pour l'ensemble de ces licences, avec l'objectif de les rendre toutes accessibles depuis tout type de plateformes (console, PC, mobiles et Web) au sein d'un ensemble cohérent.

Des « univers online » pour toutes les licences Electronic Arts

C'est une certitude pour nombre d'exploitants de jeux vidéo (et l'actualité récente ne semble pas les démentir), l'avenir du jeu vidéo s'imagine en ligne. Et selon Keith Ramsdale, à la tête de la branche Europe du Nord du groupe dont les propos sont rapportés par Eurogamer, Electronic Arts n'est pas en reste, imaginant des « univers online » pour chacune de ses franchises (de FIFA à Battlefield, de Star Wars aux Sims ou Mass Effect) afin notamment de les distribuer sur toutes plateformes.

En prenant FIFA comme exemple, « imaginez un joueur qui dès le matin joue un match en ligne sur sa Xbox 360 avant d'aller travailler. Dans le bus, sur le chemin du boulot, il travaille ses coups francs sur tablette. Lors de sa pause déjeuner, il vérifie ses transferts sur PC. Et sur le chemin du retour, le soir, il sélectionne ses kits sur smartphone. Et voilà l'enjeu : quand il arrive chez lui pour jouer sur sa 360 le soir, tout ce qu'il a accompli dans la journée et toutes ses améliorations sont à jour dans son jeu. »

Pour Keith Ramsdale, de tels « univers online » ont vocation à permettre aux joueurs de jouer « comme ils veulent, quand ils veulent et sur la plateforme de leur choix ». Et de préciser qu'Electronic Arts se « concentre actuellement pleinement » sur cette volonté de « faire évoluer toutes [les] licences [du groupe] vers de tels univers online afin de donner au consommateur un contrôle total sur la façon dont il joue et quand il joue dans un monde riche de contenus ».
Les jeux en ligne (et MMO) complétés d'applications mobiles sont déjà légion, et manifestement Electronic Arts entend pousser le concept un peu plus loin en développant une synergie entre les plateformes. On est curieux du potentiel ludique -et à l'heure où les micro transactions se démocratisent, on imagine aussi les possibilités de monétisations de tels mécanismes.

Réactions (20)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Electronic Arts ?

13 aiment, 144 pas.
Note moyenne : (157 évaluations)
1,5 / 10 - Très mauvais